Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 octobre 2014 4 09 /10 /octobre /2014 20:05

   0428dadamaximquinctil.jpg     Les Martyrs Dada, Maximus et Quintilien ont soufferts sous l'Empereur Dioclétien (284-305), qui a émis un décret exigeant chacun d'offrir des sacrifices aux dieux païens durant les fêtes publiques, et de mettre les chrétiens à mort.

       Tarquin et Gabinius, les représentants de l'Empereur dans Dorostolum, a fait une fête somptueuse, avec la participation non seulement des habitants de la ville, mais aussi des gens des villages environnants.

       Après les festivités, quelqu'un a signalé à l'Empereur que trois frères, Dada, Maximus et Quintilien, n'obéissaient pas au décret impérial et se sont retirés dans la forêt Ozovia. Les soldats ont été envoyés après eux, qui ont attrapé les saints frères à la prière et les conduisirent à leur procès.

       Les gouverneurs ont interrogé les frères, qui se confessaient chrétiens. Tarquin a proposé de faire de Maxime Prêtre Païen de Zeus un saint, mais le Saint de Zeus, un adultère faute et encore avoué le Vrai Dieu.

        Tarquin a tenté de raisonner avec les saints Dada et Quintilien. Ils ont dit que leur frère était bien versé dans les Saintes Écritures et ils le suivre en tout. Ils ont jeté les martyrs en prison, mais ils pensaient que le salut de leurs âmes. A minuit, quand les saints étaient endormis, le diable apparut. Lorsque les martyrs se sont réveillés, ils virent un ange qui dit: «Ne crains point, car Dieu votre espérance vous amène à lui-même. Il n'est pas loin de vous et vous soutenir. "

       Dans la matinée, Tarquin a dit aux frères que les dieux avaient révélé leur volonté de lui dans un rêve : ils devaient être mis à mort si elles n'offraient pas de sacrifices. Les martyrs ont répondu que le Seigneur leur avait commandé à endurer des tourments pour l'amour de lui.

         Les tortures et interrogatoires ont continué pendant plusieurs jours du matin au soir. Enfin, ils ont condamné les martyrs à la mort, les ont conduits dans le cadre de la garde de leur forêt et leur décapité avec une épée.

Partager cet article
Repost0

commentaires