Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 juillet 2013 7 14 /07 /juillet /2013 17:59

   0228proterius.jpg      Le Hiéromartyr Proterius, Patriarche d'Alexandrie, et ceux avec lui. Les Proterius prêtre vivait à Alexandrie pendant la durée patriarcale de Dioscore (444-451), un adepte de l'hérésie monophysite d'Eutychès. Proterius courageusement dénoncé les hérétiques et a confessé la foi orthodoxe.

       En 451 lors du quatrième Concile œcuménique de Chalcédoine, l'hérésie d'Eutychès fut condamné et l'enseignement du Christ comme Dieu parfait et Homme parfait, existant dans ces deux natures "Sans confusion" et "indivisible" [et «immuablement" et "inséparablement"] a été mis en avant. Les Dioscore hérétiques fut destitué et exilé, et Proterius, distingué pour sa vie stricte et vertueux, a été placé sur le trône patriarcal d'Alexandrie.

      Cependant, de nombreux partisans de Dioscore sont resté à Alexandrie. La rébellion contre l'élection de Proterius, ils se sont révoltés et ont brûlé les soldats qui ont été envoyés pour apaiser. Le pieux Empereur Marcien (450-457) a privé les Alexandrins de tous les privilèges dont ils étaient habitués, et a envoyé de nouveaux  détachements de soldats en renfort. Les habitants de la ville se calmèrent et prièrent le patriarche Proterius d'intercéder auprès de l'Empereur pour rétablir leurs anciens privilèges pour eux. Le Saint a gentiment consenti et a facilement obtenu leur demande.

       Après la mort de Marcien les hérétiques à nouveau levèrent la tête. Le Presbytre Menignus ("Chat"), lui-même lutte pour la dignité patriarcale, et profitant de l'absence du préfet de la ville, était à la tête des émeutiers. St Proterius décidé de quitter Alexandrie, mais cette nuit il vit en songe le saint prophète Isaïe, qui lui dit: «Retour à la ville, j'attends de vous prendre." Le saint comprit que c'était une prédiction de son martyric fin. Il est retourné à Alexandrie et se cacha dans un baptistère.

       Les hérétiques insolents ont fait irruption dans ce refuge et tué le patriarche et six hommes qui étaient avec lui. Le fait que ce soit le samedi saint et le Canon de Pâques a été chantée ne les empêche pas. Dans leur haine folle, ils ont attaché une corde au corps du patriarche assassiné, et traîné à travers les rues. Ils ont battu et lacérés, et enfin ils ont brûlé, dispersant les cendres au vent.

        Les orthodoxes ont signalé cela au saint empereur Léon (457-474) et St Anatole, patriarche de Constantinople (3 Juillet). Une armée est arrivée à Alexandrie, la révolte a été écrasée, et Menignus a été jugé et exilé.

        En ce qui concerne la mort du hiéromartyr Proterius, quatre évêques thraces de son temps écrivait: «Nous considérons que Sa Sainteté Proterius soit dans les rangs et le chœur des saints, et nous implorons Dieu pour être compatissant et miséricordieux envers nous à travers ses prières."

Partager cet article
Repost0

commentaires