Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 novembre 2014 3 19 /11 /novembre /2014 20:22

    0611bartholomew.JPG    Le Saint Apôtre Barthélemy est né à Cana de Galilée et a été l'un des douze apôtres du Christ. Après la descente de l'Esprit Saint le jour de la Pentecôte, il a chuté de beaucoup de saints Apôtres Barthélemy et Philippe (14 Novembre) à prêcher l'Evangile en Syrie et en Asie Mineure. Dans leur prédication, ils erraient dans différentes villes, et se sont ensuite réunis à nouveau. Accompagner le saint apôtre Philippe était sa sœur, la Sainte Vierge St Mariamnne.

       Traversant les villes de Syrie et Myzie, ils ont subi beaucoup d'épreuves et tribulations, ils ont été lapidés et ils ont été enfermés en prison. Dans un des villages, ils se sont retrouvés avec l'apôtre Jean le Théologien, et ensemble, ils partent à la Phrygie. Dans la ville de Hiérapolis par la puissance de leurs prières ils ont détruit une énorme vipère, que les païens adoraient comme un dieu. Les saints Apôtres Barthélemy et Philippe avec sa sœur ont confirmé leur prédication de nombreux miracles.

       A Hiérapolis vivait un homme du nom de Stachys, qui avait été aveugle pendant 40 ans. Quand il a reçu la guérison, il croyait alors dans le Christ et fut baptisé. Nouvelles de cet écart dans toute la ville, et une multitude de personnes se pressaient à la maison où les apôtres étaient hébergés. Les malades et ceux en proie à des démons ont été libérés de leurs infirmités, et beaucoup ont été baptisés. Le préfet de la ville a donné l'ordre d'arrêter les prédicateurs et les jeter en prison, et à brûler la maison de Stachys. Lors du procès prêtres païens sortirent de la plainte que les étrangers se tournent les gens loin de l'adoration des dieux ancestraux.

       Pensant que peut-être une sorte de pouvoir magique a été caché dans les vêtements des apôtres, le préfet a donné l'ordre de les dépouiller. Mais St Mariamne est devenu comme une torche ardente devant leurs yeux, et aucun n'a osé la toucher. Ils ont condamné les saints de la mort. L'Apôtre Philippe a été crucifié la tête en bas. Soudain il y eut un tremblement de terre, et une fissure dans la terre engloutit le préfet de la ville, ainsi que les prêtres païens et beaucoup de personnes. D'autres ont pris peur et se sont précipités pour prendre vers le bas les apôtres de la croix. Depuis l'Apôtre Barthélemy avait pas été suspendu très haut, ils ont réussi dès le descendre. L'apôtre Philippe, cependant, était mort. Après avoir fait Stachys évêque de Hiérapolis, l'Apôtre Barthélémy et St Mariamne ont quitté la ville et évolué.

        La prédication de la Parole de Dieu, Mariamne est arrivé à Lykaonia, où elle mourut paisiblement (17 Février). L'apôtre Barthélemy est allé en Inde, où il traduit l'Evangile de Matthieu dans leur langue, et il a converti de nombreux païens au Christ. Il a également visité la Grande Arménie (le pays entre la rivière Kura et les cours supérieurs de la Tigrus et l'Euphrate), où il a travaillé beaucoup de miracles et guéri la fille du roi des démons Polymios l'affliger. En signe de gratitude, le roi a envoyé des cadeaux à l'apôtre, qui ont refusé de les accepter, disant qu'il ne cherchait que le salut de l'âme de l'humanité.

        Puis Polymios avec sa femme, sa fille, et beaucoup de leurs proches accepté le baptême. Et les gens de plus de dix villes de la Grande Arménie ont suivi leur exemple. Mais à travers les intrigues des prêtres païens, l'apôtre Barthélemy a été saisi par le frère du roi Astiagus dans la ville de Alban (maintenant la ville de Bakou), et crucifié la tête en bas. Mais même à partir de la croix, il ne cessa de proclamer les bonnes nouvelles au sujet du Christ Sauveur. Enfin, sur les ordres de Astiagus, ils écorchaient la peau de l'apôtre Barthélemy et lui coupèrent la tête. Les croyants placé ses reliques dans un cercueil de plomb et l'enterra.

        Vers l'an 508 les reliques de l'apôtre Barthélemy ont été transférés à la Mésopotamie, à la ville de Dara. Quand les Perses ont saisi la ville en 574, les chrétiens ont pris les reliques de l'apôtre Barthélemy avec eux quand ils ont fui vers les rives de la mer Noire. Mais puisque l'ennemi, les saisit là, ils ont été obligés de quitter le cercueil derrière, et les païens l'ont jeté dans la mer. Par la puissance de Dieu le cercueil miraculeusement arrivé sur l'île de Lipari. Au IXe siècle, après la prise de l'île par les Arabes, les saintes reliques ont été transférées à la ville de Naples de Bénévent en Italie, et dans la partie du dixième siècle des reliques ont été transférées à Rome.

        Le saint Apôtre Barthélemy est mentionné dans la vie de saint Joseph Hymnographe (Avril 4). Ayant reçu une certaine partie de l'homme des reliques de l'apôtre Barthélemy, St Joseph les a transmis à son propre monastère près de Constantinople, et il a construit une église dans le nom de l'apôtre Barthélemy, y plaçant une partie des reliques. St Joseph désirait ardemment composer des hymnes de louange en l'honneur du saint, et il pria avec ferveur à Dieu de lui accorder la capacité de le faire.

        En la fête en mémoire de l'apôtre Barthélemy, St Joseph l'a vu à l'autel. Il fit signe à Joseph et prit le saint Evangile de la table de l'autel et la serra contre sa poitrine avec les mots, "Que le Seigneur vous bénisse, et que votre chanson ravira tout le monde." Et à partir de ce moment-St Joseph a commencé à écrire des hymnes et canons à ornent non seulement la fête de l'apôtre Barthélemy, mais aussi les jours de fête de beaucoup d'autres saints, qui composent environ 300 canons en tout. Sts Jean Chrysostome, Cyrille d'Alexandrie, Épiphane de Chypre et de certains autres enseignants de l'Eglise considèrent l'apôtre Barthélemy comme étant la même personne que Nathanaël (Jean 1: 45-51, 21: 2).

Partager cet article
Repost0

commentaires