Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2013 7 22 /09 /septembre /2013 20:01

Moscou, 27 septembre

 

 187518923.jpg      Le refus russe de livrer les missiles sol-air S-300 à l'Iran a été provoqué par la politique extérieure erronée de Téhéran, a déclaré lundi à Moscou le président du comité international de la Douma (chambre basse du parlement russe).

"Il ne s'agit pas d'un choix russe, mais d'un choix iranien (…). Les actions russes sont le résultat d'une politique extérieure erronée de Téhéran", a indiqué le parlementaire commentant le décret présidentiel interdisant de fournir les missiles S-300 à l'Iran en dépit du contrat de 2007.

Le ministre iranien de la Défense Ahmad Vahidi a qualifié d'illogique la décision russe qui "minait la confiance accordée par Téhéran à Moscou".

Le contrat de 800 millions de dollars engageait la Russie à fournir cinq divisions de missiles S-300 à l'Iran. Le 22 septembre dernier, le président Dmitri Medvedev a signé un décret interdisant le transfert à l'Iran de missiles, véhicules blindés, avions de combat, hélicoptères de frappe et bâtiments de guerre en application de la résolution 1929 du Conseil de sécurité de l'ONU adoptée le 9 juin 2010.

Les missiles sol-air S-300 sont destinés à la protection des sites industriels et administratifs, des bases militaires et des postes de commandement contre les attaques aériennes et spatiales. Les S-300 sont capables de détruire les missiles balistiques et de croisière ainsi que d'abattre les avions à une distance de 150 km et à une altitude allant jusqu'à 27 km.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article

commentaires