Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 septembre 2013 5 13 /09 /septembre /2013 00:31

Moscou, 23 septembre

 

 187229481.jpg       Le ministre iranien de la Défense Ahmad Vahidi a qualifié d'illogique le refus de Moscou de livrer à Téhéran son système de missiles sol-air S-300, en déclarant que l'Iran travaillait à mettre au point un système équivalent, rapporte jeudi l'agence Fars.

         "La mise au point d'un matériel similaire est à l'ordre du jour, et nous créerons des systèmes analogues", a-t-il dit, en déplorant que la Russie subisse la pression des Etats-Unis et d'Israël et agisse sous leur houlette.

        Le président russe Dmitri Medvedev a publié mercredi 22 septembre un décret interdisant la livraison de missiles sol-air S-300 à l'Iran, en application des sanctions prises en juin dernier par le Conseil de sécurité de l'Onu.

        "Cette résolution ne prévoit pas de restrictions pour des systèmes de DCA, et le comportement des autorités russes qui se réfèrent à ce document six mois après son adoption est dénué de logique. La Russie aurait dû remplir le contrat signé plusieurs années avant que le Conseil de sécurité de l'Onu n'adopte sa résolution 1929", a souligné le ministre.

        Téhéran et Moscou ont signé un contrat d'un montant d'environ 800 millions de dollars portant sur les livraisons à l'Iran de cinq divisions de missiles S-300 PMU-1 en 2007.

         En juin 2010, le Conseil de sécurité de l'Onu a adopté la quatrième résolution prévoyant des sanctions contre l'Iran, imposant des restrictions sur la fourniture à Téhéran d'armes conventionnelles, dont les missiles, les chars, les hélicoptères de combat, les avions d'assaut et les bâtiments de guerre.

Partager cet article
Repost0

commentaires