Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 janvier 2015 5 30 /01 /janvier /2015 16:32

Londres, 1er novembre 2009

 

Svetlana Mironiouk, directrice de RIA Novosti: "La Russie redevient un acteur sérieux dans la région"

       Le gouvernement russe a conçu un plan ambitieux visant à renforcer ses relations avec les pays arabes dans tous les domaines, en premier lieu dans l'économie et la politique. L'une des démarches entreprise dans le cadre de cette stratégie consiste à lancer un satellite arabe depuis le territoire russe.

Le quotidien Al Shark Al Aswat a appris que la nouvelle stratégie ne se limitait pas à des pays arabes comme la Syrie ou l'Algérie qui entretiennent depuis longtemps des liens étroits avec la Russie. Son objectif est d'englober l'ensemble des Etats arabes. Le montant global des échanges commerciaux entre la Russie et le monde arabe s'élève actuellement à 10 milliards de dollars, mais Moscou souhaite aller encore plus loin. Il s'agit d'investissements réciproques, de coopération interbancaire, de hautes technologies et de technologies de l'information. Mieux, la Russie est prête à offrir ses lanceurs pour mettre en orbite des satellites arabes.

La directrice de RIA Novosti Svetlana Mironiouk a déclaré dans une interview à l'Al Shark Al Aswat que les relations entre la Russie et le monde arabe ne dataient pas d'hier. Il s'agit de relations fondées sur l'amitié et le respect mutuel. La Russie reprend son rôle traditionnel au Proche-Orient, celui d'un acteur politique de taille oeuvrant pour l'établissement d'une paix juste et durable dans la région. Selon Mme Mironiouk, le brouillard qui enveloppe aujourd'hui encore les relations russo-arabes tient au fait que les médias arabes ne puisent pas les informations sur la Russie "à la source", mais "reprennent dans la plupart des cas les publications occidentales sur la Russie".

Pour y remédier, l'agence RIA Novosti relancera prochainement, après dix ans d'interruption, le journal "Les Nouvelles de Moscou" en arabe. Au départ, il paraîtra une fois par mois à un tirage de 150.000 exemplaires et sera diffué dans 16 pays arabes. Si le projet réussit, le périodique deviendra hebdomadaire, voire quotidien.

L'Al Shark Al Aswat a reçu le premier numéro des Nouvelles de Moscou en arabe. A la une, un message du premier ministre Vladimir Poutine adressé aux lecteurs et attestant le désir de Moscou "de suivre la voie de l'ouverture et de l'entente avec les peuples arabes, de resserrer les liens historiques d'amitié et de promouvoir le dialogue entre la Russie et le monde arabe".

Les lecteurs trouveront également dans ce numéro une interview du vice-ministre russe des Affaires étrangères Alexandre Saltanov qui jette un regard réaliste sur le règlement du conflit arabo-israélien, sans céder au désespoir. Selon M.Saltanov, le retard dans la convocation de la conférence de Moscou sur le Proche-Orient s'explique par le fait que les parties ne sont pas encore prêtes pour ce forum. Moscou ne veut pas que la conférence se traduise par de simples formalités diplomatiques. D'après le vice-ministre, elle "est appelée à évoquer une série de questions complexes telles que l'établissement de la paix dans la région, la garantie de la sécurité régionale, l'exploitation des ressources aquatiques (notamment du lac Kinnereth) et la coopération économique. La conférence de Moscou doit constituer un point de départ et servir d'appui au processus de paix. Voici pourquoi nous ne voulons pas annoncer la date concrète de sa convocation, tant que les conditions ne seront pas venues à maturité".

Partager cet article
Repost0

commentaires