Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 23:59

Tel Aviv, 21 avril

 

 186515650.jpg        Le chef de la diplomatie israélienne Avigdor Lieberman, intervenant mardi devant les diplomates étrangers à l'occasion du 62e anniversaire de l'indépendance d'Israël, a mis en garde contre toute tentative étrangère pour imposer un règlement du conflit palestino-israélien et a estimé que ceci détériorera la situation dans la région.

"Toute tentative pour imposer une solution aux parties en l'absence d'une confiance mutuelle aggravera le conflit. La paix doit être bâtie et non pas imposée", a-t-il indiqué.

Ces propos du chef de la diplomatie israélienne font suite à des rumeurs selon lesquelles à défaut de dialogue entre les parties en conflit, les Etats-Unis envisagent de proposer leur propre programme de règlement.

"Nous devons former une nouvelle réalité qui reposera sur la sécurité pour les Israéliens, sur la prospérité économique pour les Palestiniens et sur la stabilité pour les deux peuples", selon M.Lieberman.

Toutefois le ministre israélien a de nouveau exclu toute division de Jérusalem, éternelle pomme de discord entre les deux peuples.

"Aujourd'hui, je me tiens devant vous et je répète la déclaration de Menahem Begin (ancien chef du gouvernement israélien, ndlr): Jérusalem est la capitale indivisible et éternelle du peuple juif", a déclaré Avigdor Lieberman.

Du point de vue du droit international, Jérusalem-Est ainsi que la Cisjordanie font partie des territoires occupés, dont le statut reste à définir par des négociations entre les deux parties en conflit.

Les Palestiniens voient Jérusalem-Est comme la capitale de leur futur Etat et refusent de se remettre à la table des négociations tant que l'Etat hébreu n'aura pas gelé la colonisation dans les territoires controversés.

Partager cet article
Repost0

commentaires