Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 novembre 2014 5 28 /11 /novembre /2014 15:25

Washington,  17 décembre

 

  185687776.jpg     Les pays participant aux négociations à Six ont un langage commun sur le  problème nucléaire nord-coréen, a insisté mercredi le représentant spécial américain pour la Corée du Nord Stephen Bosworth. 

        "Je tiens à souligner que pendant mes visites à Séoul, Pékin, Tokyo et Moscou j'ai pu me convaincre que l'union entre les cinq pays était fondamentale pour parvenir à une entente  avec la Corée du Nord", a indiqué M. Bosworth. 

         "Les quatre pays que j'ai visités, tout comme les Etats-Unis, se prononcent pour le maintien des sanctions", a-t-il souligné. 

       La délégation américaine, guidé par Stephen Bosworth a séjourné en décembre 2009 à Pyongyang avant de se rendre à Séoul, Pékin, Tokyo et Moscou. 

       Selon M. Bosworth la question du retour de Pyongyang à la table des  négociations à Six n'a pas été réglée. 

        Lancés en août 2003, les négociations à Six sur le règlement du problème nucléaire dans la péninsule coréenne réunissant les deux Corées, la Chine, le Japon, la Russie et les Etats-Unis, sont suspendues depuis leur échec à Pékin. Le 11 décembre 2008, la Corée du Nord a refusé de se plier aux exigences concernant son programme nucléaire. 

       En dépit des protestations de la communauté internationale, la Corée du Nord a effectué le 25 mai 2009 un test nucléaire souterrain, provoquant un tollé international. Suite à ce tir, le Conseil de sécurité de l'ONU a alourdi le régime de sanctions en vigueur contre Pyongyang et a étendu les mesures d'embargo sur les armements à tous les types d'armes et de matériels connexes, à l'exception des armes légères et de petit calibre.

Partager cet article
Repost0

commentaires