Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 19:17

    2987776371_2_3_5kfrMlsV.jpg     Aujourd'hui, nous commémorons le miracle de saint Théodore et le blé bouilli. 50 ans après la mort de Saint Théodore, l'Empereur Julien l'Apostat (361-363), voulait commettre un attentat contre les chrétiens, sous le commandement du Commandant de la ville de Constantinople pendant la première semaine du grand Carême pour arroser toutes les dispositions alimentaires des marchés avec le sang offerts aux idoles. St Théodore est apparu dans un rêve à l'Archevêque Eudoxe, lui ordonnant d'informer tous les chrétiens que nul ne doit acheter quoi que ce soit les marchés, mais plutôt de manger le blé cuit avec du miel (Kolyva).

          À la mémoire de cet événement, l'Eglise Orthodoxe célèbre chaque année le saint grand martyr Théodore Recruté le premier samedi du Grand Carême. Le vendredi soir, à la Divine Liturgie des Dons Présanctifiés, après la prière à l'ambon, le chanoine de la sainte Théodore grand martyr, composé par saint Jean de Damas, est chanté. Après cela, Kolyva est béni et distribué aux fidèles. La célébration du grand martyr Théodore le premier samedi du Grand Carême a été fixé par le patriarche Nectaire de Constantinople (381-397).

            Le tropaire de saint Théodore est assez similaire au tropaire pour le Prophète Daniel et les trois Saint-Jeunes (17 Décembre, dimanche avant la Nativité). Le Kondakion de saint Théodore, qui a souffert le martyre par le feu, nous rappelle que lui aussi avait foi en sa cuirasse (voir I The. 5 : 8).

Saint Théodore est aussi commémoré le Février 17.

Partager cet article
Repost0

commentaires