Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 novembre 2013 4 07 /11 /novembre /2013 00:14

 thumb.small.niqab.jpg     La loi votée en 2011 interdit la dissimulation du visage dans l'espace public, et donc le port du niqab. Sur le papier, les forces de l'ordre doivent procéder à un contrôle d'identité en demandant à la femme voilée de se découvrir, et éventuellement la verbaliser.

Dans les faits, le texte demeure très difficile à appliquer. L'Observatoire de la laïcité a recensé seulement 423 contrôles de femmes voilées depuis deux ans.

        "Quand ça a lieu, généralement, ça se passe bien. Elles montrent leurs visages discrètement, à une femme policière quand c'est possible, ou à l'écart de la rue, et prennent ensuite l'amende quand il y en a une. Mais quand le ton des policiers monte, forcément, ça dégénère avec les gens autour", explique à BFMTV.com Nassim, qui travaille dans l'associatif en banlieue. Il reconnaît que dans les "endroits chauds", les contrôles des femmes voilées ont reculé.

Un constat plus que partagé par Laurent, policier de la BAC dans le 93. Lui a décidé de faire une croix absolue sur ce type de contrôles. "Ca part presque systématiquement au clash", explique-t-il à BFMTV.com. Quand il croise ces femmes au visage masqué, il passe son chemin. "Elles ne marchent presque jamais seules dans les cités. Donc on a pris le parti de ne plus les contrôler du tout, pour éviter ce qui s'est passé à Trappes."

Partager cet article
Repost0

commentaires