Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 avril 2013 2 23 /04 /avril /2013 22:10

Pekin, 1er septembre

 

  187235621.jpg      La situation compliquée dans la péninsule coréenne rend peu probable la reprise des négociations à Six sur le programme nucléaire nord-coréen (les deux Corées, la Russie, les Etats-Unis, la Chine et le Japon), a estimé Ziang I, expert de l'Académie des sciences sociales chinoise, lors d'un duplex Moscou-Pékin organisé mercredi par RIA Novosti.

        "A l'époque où les relations entre les deux Corées se sont détériorées à cause de l'incident de la corvette Cheonan et alors que les Etats-Unis et le Japon augmentent leur pressions sur la Corée du Nord, je suis plutôt pessimiste (quant à la reprise des négociations à Six)", a déclaré l'expert chinois.

        Selon lui, il existe des raisons supplémentaires de juger la reprise peu probable. Il s'agit de la situation intérieure en Corée du Nord et des possibles changements au sein de sa direction. 

       "S'il s'avère que les informations publiées par les médias occidentaux, japonais et sud-coréens sont vraies, j'estime qu'il y a peu de chances que la Corée du Nord revienne à la table des négociations", a dit l'expert.

        Ces derniers temps, plusieurs médias annoncent de plus en plus souvent que le leadeur nord-coréen Kim Jong Il s'apprêterait à passer ses prérogatives à son fils Kim Jong Un.

         Du 26 au 30 août, Kim Jong Il a effectué sa  deuxième visite en Chine au cours des quatre derniers mois. Lors de ses entretiens avec son homologue chinois Hu Jintao, le leader nord-coréen a déclaré qu'il était partisan de la dénucléarisation de la péninsule coréenne et qu'il espérait la reprise rapide des négociations à Six.

Partager cet article
Repost0

commentaires