Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 août 2014 3 20 /08 /août /2014 00:43

Moscou, 12 décembre

 

  188098227.jpg     Les troubles du 11 décembre qui se sont produits place Manejnaïa en plein centre de Moscou lors de la manifestation des supporters de football  ont été fomentés par des nationalistes, a déclaré dimanche aux journalistes le chef de la police de Moscou Vladimir Kolokoltsev.

        "Les gens rassemblés hier sur la place exigeaient de moi d'abroger l'article 282 du Code pénal de la Fédération de Russie (excitation à la haine ethnique - ndlr) et scandaient "2-8-2". Je suis plus que persuadé que les fauteurs de troubles dans leur majorité n'avaient rien de commun avec les sociétés sportives et se sont servis d'un prétexte tragique pour leurs jeux nationalistes", a indiqué le chef de la police au terme d'une réunion avec les dirigeants des clubs de football.

        Samedi soir, des centaines de supporteurs de football se sont réunis sur la place Manejnaïa, en plein centre de Moscou, en meeting non autorisé pour commémorer leur camarade tué lors d'une bagarre dans la nuit du 5 au 6 décembre entre une dizaine de fans et des jeunes originaires du Caucase.

        La manifestation a vite dégénéré en désordres. Cherchant à éviter le recours à la force, la police a appelé les fans à se disperser et essayé de déloger les manifestants de la place, en se heurtant à une résistance acharnée de ces derniers qui scandaient des slogans xénophobes.

        Le chef de la police moscovite Vladimir Kolokoltsev est venu négocier avec les manifestants et a réussi à les persuader de quitter la place.

Partager cet article
Repost0

commentaires