Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 novembre 2013 1 04 /11 /novembre /2013 20:38

 thumb.small.christiane_taubira_2687277zijra_1713.jpg      Affaire Cahuzac : Taubira aurait été informée par le parquet toutes les 48 heures...

 

Elle persiste et signe. Christiane Taubira récuse avoir été informée régulièrement sur l'état d'avancement de l'enquête concernant le compte bancaire à l'étranger non déclaré de l'ex-ministre du Budget Jérôme Cahuzac. Selon Le Canard enchaîné daté du mercredi 24 juillet, la ministre de la Justice a été en contact permanent avec le parquet sur ce dossier.

"Je n'ai jamais parlé de cette affaire, ni avec Manuel Valls ni avec Pierre Moscovici", avait affirmé la ministre de la Justice devant la commission d'enquête parlementaire sur l'affaire Cahuzac, le 16 juillet. "Je réaffirme tout ce que j'ai dit devant la commission d'enquête où j'ai déposé sous serment", a-t-elle déclaré à la sortie du Conseil des ministres, mercredi. "Maintenant, qu'un journaliste s'amuse à faire des calculs arithmétiques (...) et qu'il calcule que j'ai pu être informée toutes les 48 heures sur la base du nombre d'informations, c'est sympathique mais ça fait un peu BD", a-t-elle ajouté.

Cinquante-quatre comptes-rendus en 117 jours

        Le Canard enchaîné a en effet fait le calcul : en 117 jours, un compte-rendu du parquet a été transmis toutes les 48 heures à la Chancellerie. L'hebdomadaire satirique s'appuie sur les déclarations de la directrice de la Direction des affaires criminelles et des grâces, Marie-Suzanne Le Quéau, entendue le 9 juillet par la même commission. "Entre le 6 décembre 2012 et le 2 avril 2013, 54 comptes-rendus du procureur général de Paris sur l'affaire Cahuzac ont été transmis par ma direction au cabinet de la garde des Sceaux", a-t-elle avoué.

De quoi mettre à mal la ligne de défense de la ministre, et plus généralement du gouvernement, qui assure ne s'être intéressé que tardivement aux révélations de Mediapart sur la détention d'un compte en Suisse par Jérôme Cahuzac. Or, pas moins de six de ces rapports du parquet portaient sur la plainte en diffamation (...)

Partager cet article
Repost0

commentaires