Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 septembre 2013 6 07 /09 /septembre /2013 22:51

   thumb.small.0b118cfe 7fd7 11e1 80f1 2fdde9220501 493x3281     L’Élysée prépare sa revanche médiatique sur internet. Le régime est aux abois. Mis en péril par la crise économique, empêtré dans les scandales, acculé par les manifestations pacifiques, le pouvoir socialiste a peur.

Il sait particulièrement que sur internet, il a perdu la première manche. Partout, à partir de quelques gazettes-en-ligne et sites internet, l’information s’est diffusée : vidéos des députés et manifestants gazés, bousculés, tabassés. Si la résolution des opposants au projet de loi Taubira en sort renforcée, il est notable que leur objectif tend de plus en plus à dépasser un simple rejet de l’adoption et du mariage homosexuel. Ce qui se dessine de plus en plus, c’est une contestation globale, radicale, mais pacifique. Et puisque sa tentative des jours derniers, à grands renfort de matraques, n’a pas abouti, le président Hollande cherche à reprendre la main.

Sa stratégie se dessine déjà dans la bouche des ministres et responsables socialistes qui ont recours à la formule habituelle : dénoncer « l’extrême-droite » et les « groupuscules » qui la composeraient. Bientôt nous verrons quelles cibles le pouvoir a choisies, mais certaines sont déjà visibles. C’est à l’arrestation du responsable de l’Action française, dénoncée par le secrétaire général Olivier Perceval, qu’a assisté Carol Ardent et que nous avons notée dans notre direct de la manifestation du 18 avril. Le gouvernement ne veut plus subir le tempo infernal que lui impose les manifestations et l’information relayée en direct sur vos sites. Les opposants à la dénaturation du mariage fixent aujourd’hui la cadence au pouvoir qui subit les actions organisées partout dans la capitale et en province, quotidiennement.

Partager cet article
Repost0

commentaires