Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 00:29

New York (Nations unies), le 4 juin

 

   186837540.jpg     Séoul n'a pas demandé de décréter de sanctions contre Pyongyang dans la lettre officielle adressée au Conseil de sécurité de l'ONU à l'occasion du naufrage de la corvette Cheonan, a annoncé aux journalistes une source informée au siège des Nations unies à New York.

        Les relations entre les deux pays se sont sérieusement aggravées à la suite du naufrage en mars dernier d'un bâtiment de guerre six-coréen en mer Jaune. La catastrophe a emporté la vie de 46 marins. Séoul, soutenu par Washington et Tokyo, a accusé Pyongyang d'être à l'origine de la tragédie. La Corée du Nord a catégoriquement nié toute responsabilité dans cet épisode. 

        Selon la source, la lettre remise par l'ambassadeur sud-coréen à l'ONU Park In-kook au président du Conseil de sécurité, le représentant du Mexique Claude Heller, n'invite pas le CS à prendre des mesures concrètes, mais lui demande tout simplement d'examiner la situation.

       Les diplomates estiment que la Corée du Sud n'espère pas voir le Conseil de sécurité adopter des mesures sévères contre Pyongyang en raison de la position de Pékin qui, doté du droit de veto, s'oppose résolument aux nouvelles sanctions contre la Corée du Nord.

       Dans ce contexte, Séoul ne veut sans doute pas saisir le Conseil de sécurité d'une résolution qui n'a aucune chance de passer. Selon toute vraisemblance, la démarche sud-coréenne aboutira à une simple déclaration du président du Conseil de sécurité. Ce document n'est pas contraignant à la différence des résolutions du Conseil.

Partager cet article
Repost0

commentaires