Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 novembre 2014 5 14 /11 /novembre /2014 14:14

        Dmitri Medvedev a adressé hier son deuxième message à l’Assemblée Fédérale. Le président l’a exposé pendant une heure 40 minutes, écrit le journal « Nezavissimaïa Gazeta ». Il a formulé en fait le programme de développement stratégique du pays pour les années à venir. Medvedev a averti les groupes d’opposition qu’ils ne devaient pas ébranler le bateau politique ayant critiqué la structure de l’économie russe dans un passé récent. « Dans le contexte de la montée des prix pratiquement tout le monde a eu des illusions qu’il soit possible d’ajourner les réformes structurelles », a-t-il dit. « Il est temps de moderniser la sphère publique, c’est le moyen de survivre dans le monde contemporain », a déclaré Dmitri Medvedev. Le président a promis dans le chapitre économique du message d’« appliquer les mesures en vue de prévenir la baisse du niveau de vie dans les monovilles » dont les habitants dépendent d’une seule entreprise et d’approvisionner tous les habitants du pays en médicaments accessibles et de haute qualité, de se soucier tout particulièrement des anciens combattants de la Grande guerre patriotique



        Selon le journal « Kommersant », Dmitri Medvedev insiste sur un « niveau plus élevé de développement de la civilisation ». Le président, écrit le journal, a avancé les initiatives les plus révolutionnaires dans le domaine éloigné, du point de vue du gouvernement, de l’économie. Medvedev a promis d’équilibrer les droits de l’école publique et privée et d’offrir des possibilités plus vastes de choisir les établissements d’enseignement.



        Le président a mis l’accent sur l’aspect politique. Selon le journal « RossiiskaÎa Gazeta », il estime nécessaire d’assurer une lente évolution du système politique. Medvedev est convaincu qu’il faut introduire les critères unis de la représentation des assemblées législatives des régions. Selon Dmitri Medvedev, les partis ayant gagné les élections régionales ne doivent pas collecter les signatures pour participer à la prochaine campagne électorale. Il faut renoncer en perspective à cette procédure pour tous les partis politiques, indique le journal.



        Selon le journal « Troud », à en juger d’après les projets d’envergure du président, il conçoit une refonte grandiose de l’économie. Les politologues interviewés constatent la coïncidence de l’idée maîtresse du message avec le mot d’ordre du président américain Obama « Nous avons besoin de changements ! » «Change we need».

Partager cet article
Repost0

commentaires