Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 21:45

 thumb.small.1350872271814_1350872271814_r.jpg        Les neuf nouvelles cloches de la cathédrale arrivent aujourd’hui de Normandie, à bord de deux camions-remorques et sous bonne escorte.

C’est par un convoi spécial sur l’autoroute A 13 que les neuf nouvelles cloches de Notre-Dame — parties ce matin à 8 h 30 de la fonderie de Villedieu-les-Poêles (Manche) — arriveront cet après-midi aux alentours de 14 heures porte Maillot (XVIe). Escortés dans Paris par huit motards de la préfecture de police, les deux camions-remorques, longs chacun de 20 m, atteindront le parvis de la cathédrale Notre-Dame (IVe) aux environs de 16 heures.

          Dans la capitale, des Champs-Elysées à la place de la Concorde, du quai des Tuileries au pont d’Arcole emprunté à contresens, le convoi, par mesure de sécurité, ne devrait pas dépasser les 10 km/h. Une aubaine pour les piétons, d’autant que les cloches, posées sur une plate-forme, seront visibles pendant le trajet. Dans le premier camion, les passants admireront le bourdon Marie (6,23 t) ainsi que les neuf battants de cloches (800 kg); le second transportera les huit autres cloches (16,5 t).

Les autres sonnaient faux

         Installées dans la nef centrale de la cathédrale vers 19h30, où elles demeureront jusqu’au 28 février, les neuf cloches seront bénites samedi prochain par Mgr André Vingt-Trois, cardinal-archevêque de Paris, en présence de milliers d’enfants et des parrains et marraines des cloches (lire ci-contre). Du haut des tours de Notre-Dame, leur sonnerie retentira pour la première fois le samedi 23 mars, veille des Rameaux.

          Décidé dans le cadre du 850e anniversaire de la cathédrale célébré cette année, le changement de cloches coûte 2 M €, financé par des dons. Fondues dans un bronze de piètre qualité en 1856, les vieilles cloches, décrochées en février dernier, « ne sonnaient pas juste », d’après Benoît Ferré, architecte chargé de l’opération. D’où l’idée de les remplacer par huit novices : fabriquées à Villedieu-les-Poêles, elles rejoindront la tour nord.

Partager cet article
Repost0

commentaires