Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 janvier 2012 3 25 /01 /janvier /2012 20:56

  thumb.small.images395     La Turquie et Chypre de nouveau au bord de la crise ouverte.La Turquie, qui ne reconnaît que la partie turque de Chypre, conteste le droit de Nicosie de lancer des explorations tant que les deux parties n'auront pas été réunifiées.

Chypre est à nouveau au centre de tensions. Des tensions qui, selon le « Hürriyet », pourraient « s'acheminer vers une crise en Méditerranée orientale. » Et cela trente-sept ans après le coup d'Etat fomenté par les colonels grecs puis l'annexion d'une partie de l'île par la Turquie.

Hier, la République de Chypre (partie grecque reconnue officiellement) a annoncé le début d'opérations d'exploration de gaz en Méditerranée par une société américaine, Noble Energy. Ce qui a immédiatement amené Ankara à réagir. La Turquie, qui ne reconnaît que la partie turque de Chypre, conteste le droit de Nicosie de lancer des explorations tant que les deux parties n'auront pas été réunifiées. Et Ankara a affirmé que la marine de guerre turque accompagnerait des navires d'exploration qui pourraient commencer leurs travaux la semaine prochaine pour le compte de la Turquie.La partie est encore plus compliquée car Nicosie a signé un accord avec Israël sur la délimitation des zones économiques.

Et il ne s'agit pas de la seule menace. Ankara a affirmé qu'elle gèlerait ses « rapports » avec l'Union européenne si aucune solution à la partition de l'île n'était trouvée d'ici à la présidence européenne de Chypre en juillet 2012. Un paradoxe car les négociations sur une adhésion de la Turquie à l'Union sont techniquement bloquées en raison du dossier chypriote.

source : Les Echos

Partager cet article
Repost0

commentaires