Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 novembre 2013 6 02 /11 /novembre /2013 23:00

  arton167.png      Dans un article publié le 2 mars sur Lemonde.fr, le porte-parole du Parti socialiste, Benoît Hamon, et le président du Conseil régional d’Île-de-France, Emmanuel Maurel, en appellent à la refonte des institutions françaises. Selon eux, « la question de l’organisation des pouvoirs et de la participation citoyenne aux décisions politiques sera posée avec force » lors de l’élection présidentielle à venir ; nous pouvons en douter, d’autant que ces déclarations démontrent que l’institution républicaine et démocratique reste l’horizon indépassable de la politique.


         Les constats vont pourtant dans le bon sens : « Nul ne conteste aujourd’hui l’ampleur du malaise démocratique qui frappe notre pays », mais l’article pèche par son incapacité à décerner les véritables causes et par conséquent les solutions qu’il faudrait apporter à cette impasse institutionnelle. Parmi les causes citées, la plupart ne sont d’ailleurs en réalité que des conséquences de l’incapacité démocratique à faire face aux enjeux de notre époque, à savoir « la persistance du chômage de masse, l’insupportable explosion des inégalités, la mise à mal de notre modèle social »... 

Partager cet article
Repost0

commentaires