Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 01:04

Il est déjà loin le souvenir des Ecréhous…

  pcheurs.jpg      Il a servi d’introduction au problème de la pêche. La République n’a de la pêche comme du reste, rien à faire. Elle se moque de ce qu’il reste du « Pays Réel », pourvu que celui-ci continu de payer les extravagances étatiques…
         La gestion du patrimoine marin tant animalier que floral et pour tout dire écologique est déplorable des espèces disparaissent comme la Morue de Terre-Neuve depuis 1993, les espèces de Raies, le Thon Rouge en Méditerranée et d’autres dans l’indifférence générale. Le laxisme règne…même la Sardine qui faisait la richesse de certains ports Bretons doit sa survivance à l’importation.
         Pour les Marins pêcheurs, paysans de la mer, où chaque sortie demeure une aventure pouvant être mortelle, il faut aller plus loin, toujours plus loin, pour trouver de quoi gagner son pain. Comment accepter que la pêche Française soit soumise aux diktats européens ?
         Comment continuer d’accepter que les produits de la mer Français soient concurrencés sur les étals par des produits pêchés je ne sais où ?
         Comment accepter, que dans l’indifférence générale, des usines flottantes, venues d’Asie, raclent imperturbablement les fonds marins, pillant et détruisant toute la faune avec les conséquences catastrophiques qui en découlent ?
         Comment accepter qu’au large des côtes d’Afrique, des pêcheurs coupent les ailerons des requins vivants et les rejettent à la mer pour le plus grand profit culinaire des asiatiques ?
Quand cela cessera-t-il ? 
         Quand dans chaque pays et à commencer par la France, nous aurons un Etat responsable qui possède pour lui la durée pour entreprendre de saines réformes dans le temps. Une personne qui vienne du fond des âges ancrée dans la nation comme le pêcheur dans la vie marine…Parce qu’à la différence des idéologues, il est un homme de métier et qu’il incarne l’histoire dans ses succès comme dans ses vicissitudes. Parce qu’il protège le travail dans le bon, le vrai et le beau…Alors que la République ferme l’histoire en devenant la fossoyeuse des spécificités Françaises. Après une décentralisation d’opérette, les métiers deviendront des attractions touristiques dans une France devenue un immense Disneyland…Aujourd’hui, on interdit la pêche au Cabillaud, demain un autre…
On condamne le saumon sauvage, résistant difficilement à l’injection de saumons d’élevages…
Comme pour l’agriculture, dont on arrache des vignes et demain on tue les vaches…
        Tout cela, sous le contrôle de la police et des agents du fisc avides de subsides pour engraisser les politiques qui nous gouvernent ou plutôt qui nous exploitent... 
NOUS VOULONS UNE POLITIQUE DE LA MER
Quand prendrons-nous en main sérieusement les problèmes de survie de notre environnement?
Quand chercherons-nous à sauvegarder la nature pour le plus grand profit de nos enfants et de ceux qui en vivent…
Parce que nous sommes force de proposition. 
         Pourquoi ne pas créer un pôle de gestion des ressources de la mer où travailleraient pêcheurs et professionnels de l’environnement afin d’observer et préserver les espèces menacés en vue du renouvellement…
       Comme le dit notre ami jean Philippe Chauvin une mise en place d’un « code de la consommation des ressources de la mer » avec contrôle des ventes et sensibilisation des Français sur les surexploitations des fonds marins…Voir des aides aux pays en développement pour qu’ils ne soient pas poussés à détruire leur faune pour s’en sortir… Parce que nous désirons servir et non nous servir. Parce que peuple et roi sont un, nous sommes royalistes pourquoi pas vous !                                          
 
Frédéric Winkler
Partager cet article
Repost0

commentaires