Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 février 2012 1 06 /02 /février /2012 20:36

Tbilissi, 26 mai

 

 186766374.jpg      La Géorgie est prête à promouvoir des rapports avec une "Russie modernisée", a déclaré le président géorgien Mikhaïl Saakachvili dans un entretien accordé à la télévision locale à l'occasion de la journée de l'indépendance.

        "Le temps viendra où la Géorgie forte et modernisée sera une partenaire de choix pour une Russie modernisée", a estimé le président géorgien cité par l'agence News Georgia.

         "Tôt ou tard, la Russie s'engagera elle aussi dans la voie de la modernisation. Cela aura lieu bien plus tôt que beaucoup ne le croient", a affirmé le président géorgien.

       S'agissant des rapports russo-géorgiens, M.Saakachvili a déclaré que rompre les liens diplomatiques entre les deux pays ne relevait pas de "notre initiative".

        Selon lui, Tbilissi n'a pas durci le régime des visas avec la Russie ni n'a pas créé de problèmes aux investisseurs russes en Géorgie.

         Dans le même temps M.Saakachvili a affirmé que Moscou "se préparait" pour une guerre contre la Géorgie, en organisant d'abord des blocus énergétique et économique.

D'autre part, a poursuivi M.Saakachvili, "l'idée de la Russie d'isoler (politiquement) la Géorgie était inepte".

         "La Géorgie est un joueur de poids, tout le monde le reconnaît", a encore estimé son président, annonçant que le pays bénéficiait d'"un soutien énorme" à tous les échelons aux Etats-Unis.  

        Après avoir contre-attaqué suite à l'offensive géorgienne contre l’Ossétie du Sud en août 2008, la Russie a reconnu l’indépendance de cette dernière et de l’Abkhazie, anciennes autonomies géorgiennes. Affirmant avoir été "victime d’une provocation russe", la Géorgie a rompu les relations diplomatiques avec Moscou et décrété les républiques "territoires occupés".

Partager cet article
Repost0

commentaires