Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 19:56

 thumb.small.gay_pride1.jpg      La Gay Pride prévue dimanche et les contre-manifestations annoncées ce week-end à Belgrade ont été interdites, a annoncé vendredi 29 septembre le vice-premier ministre et ministre de l'intérieur serbe, Ivica Dacic, sur la chaîne de télévision B92.

'En raison de ces manifestations, et principalement de ceux opposés à la parade [la Gay Pride], on pouvait s'attendre à des atteintes considérables à l'ordre public et à la paix, aux biens, aux sièges des partis politiques, aux ambassades étrangères, aux entreprises. L'objectif était que si la police réagissait fermement, on sombrait dans un chaos généralisé', a expliqué le ministre.

 

'CAPITULATION DE L'ÉTAT DEVANT LES VOYOUS'

 

       La Gay Pride devait se tenir dimanche dans le centre de la capitale serbe. D'importants accrochages s'étaient produits à la fin de celle de l'année dernière, opposant les forces de l'ordre à des militants ultranationalistes, ainsi qu'à des supporteurs de football. Cent cinquante personnes avaient été blessées, dont une majorité de policiers.

 

       Plusieurs réactions de colère mêlée de stupeur n'ont pas tardé à se faire entendre à la suite des déclarations du ministre. Il s'agit d'une 'capitulation de l'Etat devant les voyous et les tyrans', a déclaré l'un des organisateurs du défilé, Goran Miletic, à l'agence Beta. 'Les institutions de l'Etat ont raté l'occasion de régler les comptes de ceux qui l'année dernière, lors de la précédente [Gay Pride], ont participé aux émeutes, ainsi qu'aux attaques contre la police et les citoyens', a-t-il poursuivi.

 

Quant à l'ombudsman serbe (intermédiaire entre l'administration et les citoyens), Sasa Jankovic, a regretté dans une (...) 

Partager cet article
Repost0

commentaires