Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 22:49

          On parle beaucoup du métissage par-ci, par-là. Il faut une société métissée, une Alsace métissée, un monde métissé et l’on n’oublie qu’au bout de la logique, ce sont bien les différences, les cultures dont on nous dit qu’elles font la richesse du monde qui disparaitraient.

Comprenez donc que nous défendions les différences et que nous nous sentons plus proches du chanteur kabyle, du chasseur pygmée que du bobo parisien ou alsacien.

En effet, le métissage, n’en déplaise à ses apôtres, mène à une unicité naturellement totalitaire, une unicité métisse, mais une unicité réductrice.

Unique, cette pensée réductrice se développe aujourd’hui avec les poids des aliments halals et leur prise en compte par une République outrageusement soumise à bien des religions. Quick ne veut donc plus servir que des Hamburgers halals ! Les bœufs applaudissent et le brave Européen moyen n’a qu’à se soumettre et manger halal.

Mieux, s’il ne se soumet pas, il est forcément raciste ou supposé tel. La Halde ne tardera pas à sonner à sa porte pour le conduire vers des lieux où la « malpensée » se soigne, façon Orwell.

Ce qui est amusant avec ceux qui luttent d’ailleurs aujourd’hui contre les discriminations, c’est justement que toutes les discriminations doivent être combattues, sauf celle qui touche l’homo europeus. Celui-ci a tous les vices, il a pêché et rien ne lui sera pardonné.

Raison de plus pour lui de résister et refuser l’avenir métissado-masochiste que certains construisent aujourd’hui.

Éric Neustadt.

Partager cet article
Repost0

commentaires