Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 novembre 2014 2 11 /11 /novembre /2014 17:47

        L’affiche de Moscou est émaillée de manifestations les plus différentes. Concerts, premières, expositions, rencontres avec des artistes russes et étrangers. Or les traditions de divers pays peuvent être appréciées à la vue, mais aussi goûtées dans le sens propre du mot. Une vaste géographie des plats, cuisinés dans la capitale russe, unit les parties diverses du monde. La cuisine française, quel goût a-t-elle à Moscou ? Le chef cuisinier d’un restaurant moscovite connu « The Most » Thomas Bluy a accordé une interview à notre correspondante Olga Denissova.

 

       Thomas est venu à Moscou de Marbella espagnole, où il avait travaillé pendant quatre ans. Il a eu, d’ailleurs, le temps de s’affairer au-dessus des casseroles dans les restaurants en France, Espagne, Belgique et en Australie. C’est par pur hasard qu’il s’est trouvé un jour rue Kouznetski most, l’une des plus vieilles de Moscou, où se trouve le club-restaurant « The Most ». Son ami DJ devait se produire dans ce club, et Thomas a décidé d’aller avec lui. Par un concours de circonstances à ce moment-là le restaurant avait besoin d’un chef cuisinier. Thomas a préparé un CV, et puis on lui a demandé de préparer quelque chose. Ce « quelque chose » s’est avéré convaincant et on lui a proposé de signer un contrat. Avant son déménagement à Moscou Thomas avait une certaine notion de la Russie, propre, d’ailleurs, à bien des étrangers.

 

         Des pizzerias italiennes, des confiseries françaises, des sushi-bars japonais – la carte à Moscou présente un caléidoscope des goûts et des odeurs. Comme dans d’autres capitales, des semaines gastronomiques et des plats de la saison ont droit de cité à Moscou.

 

        A Moscou il y a pas mal de cafés et de restaurants aux noms français. Comme, par exemple, le café Pain quotidien, où selon Thomas les traditionnels croissants français sont très bons.

 

        C’était une interview avec le chef-cuisinier du restaurant français à Moscou Thomas Bluy. Les propos ont été recueillis par notre correspondante Olga Denissova.

Partager cet article
Repost0

commentaires