Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 juillet 2014 6 12 /07 /juillet /2014 16:26

       Les 27 chefs de pays de l’Union Européenne ont aujourd’hui une session extraordinaire à Bruxelles. Ils doivent choisir la candidature du premier président de l’Union Européenne. L’Europe Unie devra mettre le maximum d’efforts diplomatiques pour arriver à un consensus.

 

       La fonction du chef du Conseil Européen, autrement dit du Président, est définie par le traité de Lisbonne qui entre en vigueur le1décembre 2009. Le Président va présider les sommets et représenter la communauté sur la scène internationale. Ainsi le candidat à ce poste doit incarner toute l’Europe Unie. Vassili Likhatchev, vice-président du Comité des Affaires Etrangères auprès du Conseil fédéral, estime que le représentant belge a les plus hautes chances de devenir le premier Président européen.

 

       Cet homme ne s’est jamais compromis et il correspond au mieux à la première étape du fonctionnement dans le cadre du traité de Lisbonne. Il pourra représenter les intérêts politiques de tous les pays européens, des vétérans tout comme des novices.

 

        Les dirigeants choisiront également le chef de la diplomatie européenne qui héritera son fonction du Commissaire européen sortant Javier Solana mais aura plus de pouvoirs. Il pourra, entre autres, ouvrir des missions diplomatiques de l’Union Européenne à l’étranger. Le sénateur Vassili Likhatchev estime que ce poste sera occupé par l’ex-ministre des Affaires Etrangères italien Massimo D’Alema. Du point de vue de la coopération de l’Union Européenne avec la Russie, ce choix est favorable.

 

         Quant au ministre des Affaires Etrangères de l’UE, la candidature de Massimo D’Alema est avantageuse. Cet homme connait bien la Russie. Il a de bons contacts avec le ministre des Affaires Etrangères Sergueï Lavrov et avec beaucoup d’autres diplomates russes. Il réalise le volume de travail important qui l’attend et peut avec beaucoup de succès représenter les intérêts de l’UE sur la scène internationale.

 

       Hier, Dmitri Medvedev a souligné au sommet UE-Russie que Moscou regardera comme positif tout choix européen. Les relations de la Russie avec l’Union Européenne sont une des composantes les plus importantes des relations internationales. Et qui que ce soit qui préside l’Union Européenne et ses organes exécutifs, le dialogue va continuer.

Partager cet article
Repost0

commentaires