Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 22:14

Le Caire, 7 juin

 

  186848878.jpg      L'Egypte milite activement contre la révocation de l'initiative de paix arabe avec Israël et contre la rupture des négociations palestino-israéliennes indirectes, a annoncé le chef de la diplomatie égyptienne Ahmad Aboul Gheit dans une interview publiée lundi par le quotidien Al-Ahram.

La paix dans la région est impossible sans la mise en place des principes stipulés dans l'initiative, "qui reflète notre vision de la paix au Proche-Orient", a-t-il indiqué.

Ces propos du ministre égyptien interviennent dans le contexte de l'intention de certains pays arabes de revenir sur leur initiative proposant à Israël la paix en échange de son départ des territoires occupés en 1967, suite à l'opération militaire israélienne du 31 mai contre une flottille d'aide humanitaire en route vers Gaza.

Selon le chef de la diplomatie égyptienne, renoncer à l'initiative de paix reviendrait à tirer un trait sur la création d'un Etat palestinien indépendant.

Quant aux négociations palestino-israéliennes indirectes, elles doivent également être poursuivies car c'est le seul moyen d'expliciter la vision palestinienne de la paix devant la communauté internationale, a-t-il estimé.

"Si les négociations sont rompues, les Palestiniens n'auront plus qu'à rentrer chez eux et attendre qu'Israël les chasse de leur territoire", a annoncé M.Aboul Gheit.

L'abordage du commando israélien contre la "Flottille de la liberté", composée de six navires avec au moins 600 défenseurs des droits de l'homme à bord, s'est produit dans le contexte de la reprise après presqu'un an et demi de stagnation du dialogue entre l'Autorité palestinienne et Israël avec la médiation de Washington. L'incident de la flottille risque de saboter à nouveau la tentative faite par les Etats-Unis pour  instaurer la paix au Proche-Orient.

Partager cet article
Repost0

commentaires