Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 novembre 2014 3 19 /11 /novembre /2014 22:52
  7090797-10856848.jpg     A l'issue du synode sur la famille, aucun accord n'a été trouvé sur les cas des divorcés remariés et des homosexuels...

 
        Le pape François a tenté de faire bouger les lignes lors du synode sur la famille. Mais dans le rapport final approuvé samedi, aucun accord n'a été dégagé sur les points délicats de l'accueil dans l'Eglise des divorcés remariés et des homosexuels. Pour l'historien des religions, Odon Vallet, auteur de Dieu et les religions en 101 questions-réponses (Albin Michel), il s'agit d'une «défaite retentissante» pour le pape François. 
En quoi le texte provisoire marquait-il un pas important? 
Le texte provisoire comportait deux ouvertures. L'une à l'égard des divorcés remariés.  L'autre à l'égard des homosexuels. Il ne s'agissait pas d'une révolution, mais d'une évolution. On ne proposait pas d'admettre au sacrement les divorcés remariés, mais seulement de prévoir, soit par annulation du mariage, soit par une procédure de pénitence, la réadmission au sacrement. Pour les homosexuels, il n'était pas question de reconnaître le mariage, mais de faire apparaître les «dons et qualités» qu'ils pouvaient offrir à l'Eglise. On les accueillait sans pour autant reconnaître officiellement leur union. 
Une évolution qui n'est pas passée lors du vote... 
Dans texte définitif, il n'est plus fait allusion à ces deux sujets controversés. C'est une défaite retentissante pour le pape François, un camouflet. Pire, un cardinal américain [Raymond Leo Burke, de l'opposition conservatrice], a même déclaré que le pape avait fait «beaucoup de mal en ne disant pas ouvertement qu'elle était sa position». En réalité, François est resté muet pour accorder toute liberté aux participants. C'est la première fois depuis 50 ans au moins, qu'un cardinal s'oppose ouvertement au pape. C'est la première fois, aussi
Partager cet article
Repost0

commentaires