Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 23:09

    1IMG_1360.jpg      Dans le dernier numéro du journal Vedomosti ( à partir du 24/02/2010, (2549) ) a été publié un article du président du Département synodal de l'information , VR Legoyda sur les questions de l'interaction entre l'Église et l'État.

 

          Répondant à un article de Maxim Trudolyubova «Renonciation à l'indépendance" ("Vedomosti" sur 19.02.2010), rappelons que dans début des années 90, il y avait des attentes que l'Eglise en Russie est devenue un "Gouvernement d'opposition loyale» - que de nombreuses personnes dans la même libérté du passé soviétique de la Russie ne voyait que la liberté de l'Église. Ne pas fraterniser avec le même état en effet ! et si elles interagissent, puis en tant que médiateur entre l'État et la société. Je ne vais pas dire que la culture politique intérieure n'est pas propre à un tel état de différenciation et les gens (La société), qui, par exemple, est aux États-Unis d'Amérique. Nous laissons cette question pour les professionnels en sciences politiques.

 

          Je suis maintenant à d'autres choses - sur l'interaction actuelle avec l'État. Examen de l'Eglise comme une institution sociale, il est tout à fait possible et même nécessaire dans certains cas. Toutefois, il n'annule pas la nature interne de l'Église. Oui, l'Église est l'intérêt du public : pour protéger les droits des croyants d'être la conscience de la société, le diapason évangélique en leur permettant de personnaliser le comportement d'un croyant - et privé et la société civile. Et la tâche principale - de dire la vérité de Dieu, peu importe la destination.

Partager cet article
Repost0

commentaires