Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 00:16

   thumb.small.Musulmanes mujeres2     Par Gilles, Sibillat, proviseur à la retraite, membre du PdF.Les croisés Philippe-Auguste, Richard Cœur-de-Lion et Saint Louis ont dû se retourner dans leurs tombes.

  

       Cependant Sarkosy, en bon charlatan, avait débité pendant cinq mois ses boniments sur le «printemps arabe», aurore de la démocratie sur les rivages sud de la Méditerranée. Finalement il envoya nos aviateurs régler son compte à Khadafi, le «dictateur» fascistoïde. Sans eux jamais, au grand jamais, les rebelles «démocrates» n’auraient pris le pouvoir. Et voilà que, cinq jours après l’assassinat du «tyran», leur Conseil National de Transition instaure officiellement la CHARIA ! C’est-à-dire la loi islamique du totalitarisme théocratique le plus intolérant.

Jamais hâbleries d’un politicard républicain n’ont reçu démenti aussi cinglant, dans un délai aussi court. On s’en gobergerait si le prestige résiduel de la France n’en était mis à néant.

Car il faut savoir ce qu’est la Charia. Interprétation du Coran par les «Ulémas» («docteurs» de l’islam – on prononce oulémas), elle règle, contrôle et encage hermétiquement tous les aspects de la vie politique, sociale, juridique, morale, intellectuelle et familiale des pays «conquis» c’est-à-dire musulmans. Sous sa botte, et son sabre, il n’y a pas d’islam «modéré».... lequel n’est jamais qu’un miroir aux alouettes occidentales, immigrationnistes et politiquement correctes. Ses exigences sont maximalistes, insupportables pour un esprit libre, inadmissibles pour la mentalité européenne issue de la chrétienté médiévale donc imprégnée de miséricorde et de charité. La Charia hiérarchise fortement toute l’humanité, le mâle musulman étant porté par elle au pinacle, les «infidèles » (sans-Dieu, païens, juifs, chrétiens) honnis et la femme considérée comme un être imparfait et soumis aux caprices de l’homme. La lubricité masculine en est exacerbée et le mariage d’adultes, parfois âgés et polygames, avec des filles impubères (10-11 ans) est considéré comme normal, ce qui relève de la pédophilie. Quant aux non-musulmans, ils sont exposés aux persécutions variées qui vont, au mieux, de la «dhimmitude» qui est un statut d’êtres humains inférieurs et tourmentables à merci, jusqu’au massacre, au pire, tel que celui qui vient d’être infligé aux Coptes égyptiens, il y a deux semaines, par la «nouvelle » armée égyptienne, réputée «démocratique» depuis la chute du «dictateur» Moubarak.

 

       Bravo Nicolas Sarkosy ! Merci David Cameron ! Étant bien entendu, et visible, que toute la Gauche, Hollande en tête et Mélanchon en queue en passant par les verdâtres, s’est félicitée des héroïques frappes aériennes de l’OTAN contre les forces loyalistes libyennes, qui n’en pouvaient mais.

Ce qui nous pose, à nous patriotes, nationalistes et chrétiens de tradition, un problème épineux pour le futur second tour des présidentielles, dans le cas, hélas prévisible, où notre président-candidat Carl Lang ne pourrait y figurer. Bien que sa candidature réponde à un besoin évident d’expression publique de la vérité sur les conditions actuelles d’un éventuel redressement national.

À mon avis, strictement personnel, l’abstention s’imposera pour nous au second tour. Nous devrons en discuter, sans perdre de vue que l’offensive islamiste n’est pas seulement interne à la Libye, la Tunisie ou l’Égypte. La France est concernée, au premier chef, à cause de l’immigration musulmane toujours aussi massive. L’arrogance du mâle musulman se traduisant, en particulier, dans les établissements scolaires de nos villes et de nos banlieues, par le comportement agressif envers les filles jusqu’à culminer dans le viol en réunion (la fameuse «tournante»). Je pense que nous ne devrons pas choisir, le cas échéant, entre le bonnet rose de Hollande et le rose bonnet de Sarkosy. Contre les néo-marxistes et les néo-gaullistes, il faudra voter Jeanne d’Arc. À mon humble avis.

 

 

        Gilles SIBILLAT

Proviseur à la retraite

Membre du PDF

Partager cet article
Repost0

commentaires