Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 23:23

Moscou, 8 avril

 

  186426083.jpg       Le président kirghiz Kourmanbek Bakiev, qui a fui mercredi la capitale suite aux manifestations de l'opposition, a déclaré jeudi  sur les ondes de la radio Echo de Moscou qu'il ne reconnaissait pas sa défaite, tout en avouant n'avoir aucune possibilité d'influer sur la situation.

        "Je ne reconnais en aucun cas ma défaite, a-t-il dit. J'ai été élu chef de l'Etat et je ne reconnais aucune défaite. C'est une vraie débauche déclenchée par un groupe armé".

Et d'ajouter que c'était une défaite pour ceux qui ont permis, voire incité des troubles dans la capitale kirghize.

         "Tout en restant président de la République kirghize, je n'ai aucune possibilité d'influer sur la situation dans le pays. Et ce qui est le principal, je ne peux intervenir à la télévision pour raconter ce qui est arrivé", a déploré M.Bakiev.

Quoi qu'il en soit, il n'a pas exclu un concours extérieurs dans les événements en cours au Kirghizstan.

         "Je ne citerai aucun pays, je ne veux pas le faire, mais il est pratiquement impossible de lancer une opération concertée sans un concours extérieur", a-t-il indiqué.

         Depuis mardi dernier, le Kirghizstan est en proie à des troubles qui ont fait au moins 75 morts et des centaines de blessés.

          L'opposition, qui a déjà formé de nouveaux organes du pouvoir, a annoncé que le gouvernement avait démissionné et que le président Bakiev se trouvait à Djalalabad (ouest du Kirghizstan) où il tentait d'organiser la résistance.

Partager cet article
Repost0

commentaires