Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 23:58

Moscou, 6 avril

 

    186405403.jpg      Accusé du détournement de 350 millions de tonnes de pétrole, Mikhaïl Khodorkovski, ex-patron du groupe pétrolier russe Yukos, a déclaré mardi lors d'une audience judiciaire à Moscou que les procureurs le traitaient en boutiquier, rapporte le correspondant de RIA Novosti.

          "Mes adversaires se trompent lourdement en m'évaluant. Ils (les procureurs) croient sans doute avoir affaire à un boutiquier", a dit M.Khodorkovski.

          Et d'ajouter qu'il était un vrai professionnel et non un "boutiquier qui ne sait que refiler des marchandises pourries au client".

          L'ex-PDG de Yukos a rappelé que, diplômé universitaire, il avait travaillé au ministère de l'Energie et au gouvernement fédéral avant de diriger pendant plusieurs années l'une des plus grosses compagnies russes.

Par ailleurs, M.Khodorkovski a qualifié son second procès de "politique et motivé par la corruption".
 
          Messieurs Khodorkovski et son associé Platon Lebedev avaient été condamnés en 2005 à huit ans de prison ferme pour escroquerie et évasion fiscale à grande échelle. Dans le cadre de leur second procès qui a débuté en mars 2009, ils sont accusés du détournement et de la revente illégale de pétrole pour une valeur de 900 milliards de roubles (21 milliards d'euros) entre 1998 et 2004.

          Les deux anciens entrepreneurs, qui rejettent catégoriquement les accusations, risquent de voir leurs peines d'emprisonnement prolongées jusqu'à 22,5 ans.

        L'affaire Yukos est régulièrement critiquée par la presse et la classe politique occidentale, qui y voit un procès inspiré par le Kremlin.

Partager cet article
Repost0

commentaires