Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 décembre 2014 4 11 /12 /décembre /2014 16:18

Suweima (Jordanie),  21 décembre

 

  185707749.jpg     Attendu d'ici environ un an, le retrait des troupes américaines d'Irak n'amènera sans doute pas de stabilisation dans ce pays, a estimé lundi l'ancien premier ministre russe Evgueni Primakov lors d'un colloque organisé dans le cadre du Club de discussion international Valdaï en Jordanie, sur le littoral de la mer Morte.

        "La situation en Irak est dans l'impasse. Quoi qu'il en soit, rien ne permet d'espérer que l'Irak se redressera rapidement et redeviendra l'Etat qu'il avait été autrefois, c'est-à-dire un Etat laïque, uni et contrebalançant l'influence de l'Iran", a indiqué l'académicien.

       M. Primakov a expliqué son pessimisme par les relations plus que tendues entre les communautés kurde et arabe, sunnite et chiite à l'intérieur de l'Irak, ainsi que par des frictions au sein même de la communauté chiite.

       Ce colloque intitulé "Proche-Orient - 2020: un règlement d'ensemble est-il possible?" a été organisé par RIA Novosti avec le Conseil pour la politique étrangère et de défense dans le cadre du Club de discussion international Valdaï, qui regroupe des experts de la Russie venus du monde entier.

       Son ordre du jour comporte un large éventail de questions, du conflit arabo-israélien au rôle des acteurs internationaux dans le règlement régional, en passant par les problèmes de sécurité énergétique ou le renforcement du régime de non-prolifération des armes de destruction massives (ADM).

Partager cet article
Repost0

commentaires