Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 janvier 2012 7 29 /01 /janvier /2012 18:38

Moscou, 25 mai

 

  186761345.jpg      L'Union soviétique a eu au minimum deux chances d'éliminer Hitler, mais Staline s'y est opposé, redoutant une paix séparée entre l'Allemagne et les Alliés, a annoncé mardi le général Anatoli Koulikov lors d'une conférence intitulée "Pages peu connues de la Victoire" tenue à Moscou.

        "Peu de personnes sont au courant de la décision prise en 1941 par les dirigeants de l'Union soviétique d'éliminer Hitler. Initialement, il avait été décidé de le faire en Russie, lorsque les troupes allemandes s'empareraient de Moscou. Plus tard, le projet de tuer  Hitler dans son Quartier Général a été mis au point, mais en 1943, Staline a pris la décision surprenante de l'annuler, redoutant qu'après la mort d'Hitler son entourage ne conclue un traité de paix séparée avec la Grande-Bretagne et les Etats-Unis, dont l'Union soviétique serait exclue.  Nous disposons de faits attestant que des négociations de paix séparée étaient bel et bien menées", a indiqué le général lors de la conférence d'historiens organisée  par l'académie militaire auprès de l'Etat-major général de l'armée russe.

Selon lui, la deuxième chance d'éliminer Hitler s'est présentée en 1944.

         "Nous avions mis au point le plan détaillé de l'opération, suivi une fois de plus du veto de Staline. C'était d'autant plus dommage qu'une personne avait été spécialement formée pour cette opération, il s'agissait d'un homme qui s'était constitué tout exprès prisonnier auprès des nazis et jouissait de leur confiance. Ce coup avait toutes les chances de réussir", a déploré le général.

Partager cet article
Repost0

commentaires