Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 juillet 2014 3 23 /07 /juillet /2014 00:26

    thumb.small.jpg_hamon_7cb24.jpg     Le ministre de l’Education nationale et sa collègue en charge des Droits des femmes n’ont pas peur des formulations contradictoires : ils annoncent à la fois la suppression des ABCD de l’égalité filles-garçons à l’école et… leur généralisation intégrale !

 

Remplaçant du vénérable Vincent Peillon, Benoît Hamon continue sur la lancée de son prédécesseur, grand missionnaire de la fausse-vraie idéologie du genre, catégorie de classement des êtres humains censée se substituer aux notions de sexes masculin et féminin dans le monde futur.

        Longtemps chargée de la propagande gouvernementale du régime et experte à ce titre en contorsions verbales, Najat Vallaud-Belkacem est une des meilleures pédagogues de la « novlangue » évolutive de l’Etat-PS : à ce titre, elle ne recule devant aucune absurdité. Ainsi, voilà que l’ABCD de l’égalité filles-garçons est « supprimé-généralisé »…

        Ce nouveau tandem annonce que l’État va mobiliser l’ensemble des enseignants dans la campagne de formatage des jeunes esprits sur la voie du nouveau genre. Ce ne seront plus 600, mais 320.000 enseignants qui, munis de la mallette pédagogique ad hoc, vont « lutter contre les préjugés et les déterminismes » ancrés dans nos chères têtes blondes.

          Les familles sont priées de s’abstenir d’intervenir dans l’éducation de leurs enfants. Le gouvernement s’en occupe totalement, et de la meilleure façon qui soit, dans l’indifférenciation des êtres pris pour objets, dans le meilleur des mondes matérialistes.

Source : liberté politique via pdf centre

Partager cet article
Repost0

commentaires