Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mars 2011 6 26 /03 /mars /2011 18:16

Communiqué de Christophe DEVILLERS, Porte parole régional du Parti de la France.

 

Le Front national est-il seulement fier des candidats qu’il présente aux élections cantonales ?
   thumb.small.t_umb_small_168137958802.jpg       La question mérite en effet d’être posée après l’intervention de Sophie MONTEL sur le plateau de France 3 Franche-Comté lors de l’émission spéciale de ce dimanche soir.
          Pour justifier du désistement de l’invité Patrick JEANROCH, Secrétaire départemental de Belfort et lui-même candidat sur Châtenois-les-Forges, la chef de file régionale précisait alors que « seuls les membres du Bureau politique du FN étaient habilités à s’exprimer sur les plateaux télévisés »....
         Cette « sympathique » déclaration ne viserait-elle pas plus à dissimuler une toute autre vérité gênante : le niveau de qualification et de compétence des candidats présentés ?
          Qu’arriverait-il en cas d’élection d’un des candidats présents au second tour face à un candidat de gauche, alors que la quasi-totalité d’entre eux n’est ni préparé ni formé pour l’exercice d’un mandat qu’ils prétendent pourtant conquérir ?!
          Aussi, le Parti de la France tient à dénoncer l’irresponsabilité manifestée par le Front National dans le choix de ses candidats en Franche Comté, aussi gentils puissent-ils paraitre, mais dont la seule présence consiste à préparer le terrain en vue de la candidature de Marine Le Pen à l’élection présidentielle de 2012.
          Alors que l’opinion publique vient de manifester une légitime attente de changement et de confiance à l’égard de la Droite nationale, ces pratiques douteuses témoignent avant tout d’un mépris profond des électeurs qui se traduit par le désintérêt des préoccupations locales et l’absence de propositions concrètes et de bon sens.
          Le Parti de la France se désolidarise donc de ces piteuses méthodes et met solennellement en garde les électeurs tentés par le vote protestataire et trompeur contre le fiasco qui en découlerait nécessairement et qui aurait pour seule et unique conséquence de porter gravement atteinte à la crédibilité des idées nationales que nous portons et défendons pourtant depuis des décennies.
 
Christophe DEVILLERS, Porte parole régional du Parti de la France.
Partager cet article
Repost0

commentaires