Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 juillet 2013 2 23 /07 /juillet /2013 20:26

   0307chersonhieromartyrs.jpg     Les hieromartyrs Basilic, Ephraim, Eugene, Elpidius, Agathodorus, Aetherius et Capiton réalisées l'Evangile du Christ dans la région de la mer Noire du Nord du Danube à la Dniepr, y compris la Crimée. Ils étaient évêques de Cherson à différents moments au cours du quatrième siècle, et ils ont scellé leur activité apostolique par le martyre. Seulement Aetherius est mort en paix.

        Bien avant le baptême de la Rus sous St Vladimir, la Foi chrétienne s'était déjà propagé dans la Crimée, qui dans l'antiquité a été appelé Tauridia et a été gouverné par l'empereur Romain. Le début de l'illumination de la Tauridia est attribué au saint Apôtre André le Premier-Appelé (30 Novembre).

       Les ennemis de l'Église ont involontairement contribué à la propagation du Christianisme. Les empereurs romains ont souvent bannis des traîtres à ce domaine. Pendant les trois premiers siècles, les chrétiens étaient considérés comme des traîtres parce qu'ils ne suivraient pas la religion d'Etat. Sous le règne de Trajan (98-117), St Clément, Evêque de Rome (25 Novembre), a été envoyé pour travailler dans une carrière de pierre près de Kherson. Là, il a continué sa prédication, et a souffert le Martyre.

        Les païens qui habitent la Crimée obstinément résisté à la propagation du christianisme. Mais la foi du Christ, à travers ses prédicateurs d'abnégation, se fortifiait et a été confirmée. Beaucoup de missionnaires ont donné leur vie dans cette lutte.

       Au début du quatrième siècle Siège de l'évêque a été établi à Cherson. Ce fut une période critique où Cherson a servi de base pour les armées romaines qui traversaient sans cesse la zone. Pendant le règne de Dioclétien (284-305), le patriarche de Jérusalem a envoyé de nombreux évêques de prêcher l'Evangile dans divers pays. Deux d'entre eux, Ephraim et Basile, arrivé à Cherson et planté la Parole de Dieu là-bas.

        Plus tard, saint Ephrem est allé aux peuples vivant le long du Danube, où il a subi de nombreuses tribulations et les souffrances. Il a été décapité au début de la persécution. La prédication à Cherson a été poursuivi par saint Basile, le compagnon de saint Ephrem. Il a mis beaucoup d'adorateurs d'idoles sur le chemin de la vérité. D'autres habitants rebelles de la ville, furieux de son activité, se levèrent contre lui. Le saint a été arrêté, battu sans pitié et expulsé de la ville.

        Il est allé à la montagne et s'installe dans une grotte, où il a cessé de prier Dieu pour ceux qui l'avaient chassé, demandant qu'il fût illuminer avec la lumière de la vraie connaissance. Et le Seigneur a donné les incroyants avec un miracle. Le fils unique d'un citoyen importante de Cherson mort. L'enfant mort est apparu à ses parents dans un rêve et lui dit qu'un homme nommé Basil pourrait le ressusciter d'entre les morts par ses prières.

         Lorsque les parents avaient trouvé le saint et le suppliant de travailler le miracle, saint Basile a répondu qu'il était lui-même un homme pécheur et n'avait pas le pouvoir de ressusciter les morts, mais le Seigneur Tout-Puissant pouvait remplir leur demande s'ils devaient croire en lui . Pendant longtemps, le saint priait, invoquant le nom de la Sainte Trinité. Puis il bénit l'eau, et il le répandit sur le mort, qui a été rendu à la vie. Le saint est retourné à la ville avec honneur, et beaucoup crurent et furent baptisés.

        Bientôt, par ordre de l'empereur Maximien Galère (305-311), la persécution contre les chrétiens répartis avec une force renouvelée. L'ennemi du Christ se leva aussi contre St Basil. Le 7 Mars, 309 il a été traîné de sa maison pendant la nuit. Ils l'ont ligoté, l'ont traîné le long des rues et l'ont battu à mort avec des pierres et des tiges. Le corps du saint a été jeté hors de la ville pour être mangé par des chiens et des oiseaux, et pendant plusieurs jours, il a été laissé sans sépulture, mais est restée intacte. Puis chrétiens enterrés secrètement le corps du saint martyr dans une grotte.

Partager cet article
Repost0

commentaires