Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 juillet 2014 3 30 /07 /juillet /2014 05:30

    akathistmotherofgod.jpg     Au cinquième samedi du Grand Carême, le samedi de l'acathiste, nous commémorons :

"L'Eloge de la Vierge" Icône de la Très Sainte Mère de Dieu.

         En 625, lorsque l'Empereur Héraclius combattait les Perses, le Khan a envoyé des forces pour attaquer Constantinople par terre et par mer. Le Patriarche Serge a exhorté les gens à ne pas perdre courage, mais de faire confiance en Dieu.

       Une procession a été faite autour de la ville avec la Croix du Seigneur, la robe de la Vierge, l'icône du Sauveur pas faite de la main, et l'Icône Hodigitria de la Mère de Dieu. Le Patriarche a plongé la robe de la Vierge dans la mer, et les défenseurs de la ville ont repoussé les forces maritimes du Khan. La mer est devenue très agitée, et de nombreux bateaux ont coulé. Les envahisseurs se retirèrent, et le peuple de Constantinople ont rendu grâce à Dieu et à Sa Mère très pure.

         À deux autres reprises, en 655 et 705, la Theotokos protégé la ville des envahisseurs sarrasins. Un jour de fête consacré à l'éloge de la Vierge a été créé pour commémorer ces victoires. Le acathiste à la Mère de Dieu est censé provenir de cette période, et son usage s'est répandu de Constantinople à d'autres terres orthodoxes.

       L'icône devant laquelle l'acathiste a été chanté a été donné au monastère de Dionysiou sur le mont. Athos empereur par Alexis Comnène. Là, il a commencé à couler avec de la myrrhe. Il y avait au moins trois copies miraculeuses de cette icône en Russie avant la Révolution.

Cette icône indique la Mère de Dieu assis sur un trône, et entouré par les prophètes avec des rouleaux.

Partager cet article
Repost0

commentaires