Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 avril 2011 3 27 /04 /avril /2011 19:40

   2993580033_2_3_BTWaelG3.jpg      Saint Nicétas le Confesseur est né à Césarée de Bithynie (Nord-ouest de l'Asie Mineure) d'une famille pieuse. Sa mère est décédée huit jours après sa naissance, et son père Philarète se fit moine. L'enfant est resté sous la garde de sa grand-mère, qui l'a élevé dans un véritable esprit chrétien. Dès sa jeunesse St Nicétas fréquentait l'église et a été un disciple de l'ermite Stephanos. Avec sa bénédiction, St Nicétas partit pour le monastère Mydicia, où saint Nicéphore (Mars 13) a été l'higoumène.

        Après sept ans de vie vertueuse au Monastère, célèbre pour ses règles monastiques strictes, St Nicétas a été ordonné Prêtre. St Nicéphore, sachant la vie sainte du jeune moine, qui lui est confiée la direction du monastère, quand il devint lui-même malade.

          Ne voulant pas le pouvoir, St Nicétas se consacre à l'éveil et le bien-être du monastère. Il a guidé les frères par son propre exemple. Bientôt la renommée de la vie élevé de ses habitants du monastère a attiré de nombreux salut recherche. Après plusieurs années, le nombre de moines était passé à cent.

 

          Lorsque saint Nicéphore ont décollé vers le Seigneur dans sa vieillesse, les frères ont unanimement choisi St Nicétas comme higoumène.

        Le Seigneur accordée St Nicétas le don de miraculeuse. Grâce à sa prière d'un enfant sourd-muet a reçu le don de la parole, deux démoniaques femmes ont été guéries; il a restauré la raison à celui qui avait perdu son esprit, et beaucoup de malades ont été guéris de leurs infirmités.
 
 
          Durant ces années, sous l'empereur Léon l'Arménien (813-820), l'iconoclaste hérésie refait surface et une oppression accrue. évêques orthodoxes ont été destitué et banni. A Constantinople, un conseil des hérétiques a été convoqué en 815, à laquelle ils déposé le saint patriarche Nicéphore (806-815), et à sa place ils ont choisi le Théodote laïque hérétique. Ils ont aussi installé des hérétiques en place des évêques orthodoxes exilés et emprisonnés.

 

         L'Empereur a convoqué tous les chefs des monastères et ont essayé de les amener à l'hérésie iconoclaste. Parmi ceux qui sont appelés a St Nicétas, qui se tenait fermement à la confession orthodoxe. Suivant son exemple, tous les igumens restés fidèles à la vénération des saintes icônes. Par conséquent, ils l'ont jeté en prison. St Nicétas vaillamment subi toutes les tribulations et la fermeté de l'esprit dans encouragé les autres prisonniers.

         Puis l'Empereur et le patriarche Théodote fausse tentative de tromper ceux qui sont restés fidèles à la doctrine orthodoxe. Ils ont promis que l'empereur leur donnerait leur liberté et leur permis de la vénération des icônes à une condition: qu'ils prennent la communion de la Théodote pseudo-patriarche.
 
 
         Pendant longtemps, le saint avait des doutes quant à entrer en communion avec un hérétique, mais d'autres prisonniers le pria d'aller avec eux. Adhérents à leurs prières, St Nicétas entra dans l'église, où les icônes ont été mis hors de tromper les confesseurs, et il a accepté la communion.

         Mais quand il revint à son monastère et a vu que la persécution contre les icônes se poursuit, il se repentit de son acte, de retour à Constantinople et dénonçait courageusement l'hérésie iconoclaste. Il a ignoré toutes les menaces empereur.

         St Nicétas a été à nouveau enfermé en prison pendant six ans jusqu'à la mort de l'empereur Léon l'Arménien. la faim qui persiste et dans la peine, St Nicétas a fait des miracles par la puissance de ses prières: par sa prière la règle phrygien publié deux captifs sans rançon, trois naufragés dont St Nicétas prié, ont été jetés sur le rivage par les vagues.

         St Nicétas reposait dans le Seigneur en 824. Le corps du saint fut enterré au monastère avec révérence. Plus tard, ses reliques sont devenues une source de guérison pour ceux qui viennent pour vénérer le saint confesseur.

Partager cet article
Repost0

commentaires