Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juillet 2014 4 24 /07 /juillet /2014 16:30

  0329mark-arethusa.jpg      Le Hieromartyr Marc, Evêque d'Aréthuse, a souffert pour sa foi en Jésus-Christ, sous l'Empereur Julien l'Apostat (361-363). Par ordre de l'Empereur Constantin (21 mai), Saint-Marc avait une fois détruit un temple païen et construit une église chrétienne.

         Lorsque Julien monta sur le trône, il a persécuté les chrétiens et a essayé de restaurer le paganisme. Certains citoyens d'Arethusa ont renoncé au Christianisme et sont devenus païens. Ensuite, les ennemis de Saint-Marc ont décidé de se venger de lui. L'ancien Evêque se cacha des persécuteurs au début, mais ensuite il s'est livré quand il a appris que les païens avaient torturé de nombreuses personnes dans leur recherche pour lui.

       Le saint ancien a été conduit à travers la ville et consacré à la torture. Ils ont arraché ses cheveux, son corps lacéré, l'ont traîné dans la rue, l'ont déversé dans un marais, l'ont ligoté et lui couper avec un couteau.

        Les païens ont exigé que le saint évêque leur verser une grosse somme d'argent pour reconstruire le temple païen, et il a refusé de le faire. Les persécuteurs ont inventé plusieurs nouveaux tourments: ils pressés l'aîné dans un pied-presse, et ils lui coupèrent les oreilles avec des cordes de lin. Enfin, ils ont barbouillé le corps du saint martyr avec du miel et de la graisse, puis lui a raccroché dans un panier dans le chaud soleil de la mi-journée pour être mangé par les abeilles, les guêpes et les frelons. Saint-Marc ne semble pas remarquer la douleur, et ce irritait le bourreau d'autant plus.

       Les païens ont conservé la baisse de prix qu'il a dû payer pour leur temple, mais Saint-Marc refusé de leur donner une seule pièce. L'admirer pour son courage et l'endurance, les païens arrêté lui demander de l'argent et le libérer. Beaucoup d'entre eux sont retournés au Christ après avoir entendu ses entretiens.

        St Grégoire le Théologien (25 Janvier) décrit les souffrances de Saint-Marc dans sa première oraison contre Julian. Theodoritus de Cyr le mentionne également dans son HISTOIRE DE L'ÉGLISE (Livre 3, chap. 6)

Partager cet article
Repost0

commentaires