Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 juillet 2012 1 09 /07 /juillet /2012 18:00

       Les 20 000 Saint-Martyrs de Nicomédie : Au début du quatrième siècle l'Empereur Maximien (284-305) donna l'ordre de détruire les églises chrétiennes, de brûler les livres de service, et de priver tous les chrétiens de droits et privilèges de la citoyenneté. A cette époque l'Evêque de la ville de Nicomédie était Saint Cyril, qui, par sa prédication et la vie a contribué à la propagation du Christianisme, de sorte que de nombreux membres de la cour de l'Empereur étaient également chrétiens cachés.

       En la fête de la Nativité du Christ dans l'année 302, lorsque environ 20.000 chrétiens s'étaient réunis à la cathédrale de Nicomédie, l'Empereur envoya un héraut dans l'église. Il a dit aux chrétiens que les soldats encerclaient le bâtiment, et que tous ceux qui souhaitaient quitter avait à offrir des sacrifices aux dieux païens. Toute personne qui a défié l'Empereur périrait lorsque les soldats ont mis le feu à l'église. Toutes les personnes présentes ont refusé d'adorer les idoles.

         Comme les païens étaient prêts à mettre le feu à l'église, l'Evêque Anthime, a baptisé tous les catéchumènes et tout le monde communiait avec les Saints Mystères. Les 20.000 personnes qui prient sont mortes dans l'incendie. Parmi elles se trouvaient l'Higoumène Agathe et Ste Théophila qui avait été sauvée de la fosse de l'iniquité par un miracle. Mgr Anthime, cependant, réussi à échapper à l'incendie.

        Maximien a pensé qu'il avait exterminé tous les chrétiens de Nicomédie. Très vite, il a appris qu'il y avait beaucoup plus, et qu'ils confessent leur foi et étaient prêts à mourir pour le Christ. L'empereur se demandait comment traiter avec eux. A son commandement, le commandant du régiment Zeno a été arrêté pour avoir critiqué ouvertement l'empereur pour son impiété et de cruauté. Zeno a été farouchement battus et finalement décapité.

Partager cet article
Repost0

commentaires