Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 décembre 2012 6 29 /12 /décembre /2012 19:30

    0725eupraxiathemartyr.jpg    Sainte Eupraxia était la fille d'Antigone des dignitaires de Constantinople, un Parent de l'Empereur saint Théodose le Grand (379-395).

        Antigone et son épouse Eupraxia étaient pieux et généreux sur l'aumône aux plus démunis. Une fille est née pour eux, dont ils l'ont également nommé Eupraxia. Antigone mourut bientôt, et la mère se retira de la Cour Impériale. Elle est allée avec sa fille en Égypte, sous le prétexte d'inspecter ses propriétés. Près de la Thébaïde il y avait un monastère de femmes avec une règle monastique stricte. La vie des habitants attirés par la pieuse veuve. Elle voulait offrir à son aide sur ce monastère, mais l'abbesse Théophila refusé et a dit que les religieuses avaient pleinement se sont consacrés à Dieu et qu'ils ne voulaient pas l'acquisition de toutes les richesses de la terre. L'abbesse consenti à accepter que des bougies, de l'encens et de l'huile.

        La jeune Eupraxia avait sept ans à cette époque. Elle aimait la vie monastique et elle a décidé de rester au monastère. Sa pieuse mère n'a pas obstacle à la volonté de sa fille. En prenant congé de sa fille au monastère, Eupraxia demandé à sa fille d'être humble, ne jamais s'attarder sur sa descendance noble, et de servir Dieu et ses sœurs.

        En peu de temps la mère est morte. Ayant appris sa mort, l'empereur Théodose St envoyé St Eupraxia le Jeune une lettre dans laquelle il lui rappelle que ses parents l'avaient promise en mariage au fils d'un certain sénateur, avec l'intention qu'elle l'épouser quand elle atteint l'âge de quinze ans. L'Empereur qu'elle honorer l'engagement pris par ses parents. En réponse, St Eupraxia écrivit à l'empereur qu'elle était déjà devenue une épouse du Christ, et elle a demandé de l'empereur de disposer de ses biens, la distribution du produit à l'usage de l'Eglise et les nécessiteux.

         Ste Eupraxia, quand elle a atteint l'âge de la maturité, a intensifié ses efforts ascétiques d'autant plus. Au début, elle participait de la nourriture une fois par jour, puis au bout de deux jours, trois jours, et enfin, une fois par semaine. Elle a combiné son jeûne avec l'accomplissement de toutes ses obédiences monastiques. Elle travaillé humblement dans la cuisine, elle lavait la vaisselle, elle a balayé les lieux et a servi les sœurs avec zèle et amour. Les sœurs ont aussi aimé le Eupraxia humble. Mais l'un d'entre eux l'envie et expliqués tous ses efforts comme un désir de gloire. Cette sœur a commencé à troubler et à lui reprocher, mais la Sainte Vierge n'a pas répondu à son dos, et au lieu demandé humblement pardon.

        L'ennemi de la race humaine a causé le malheur saint grand-chose. Une fois, lors de l'obtention de l'eau, elle est tombée dans le puits, et les sœurs l'ont sortie. Une autre fois, St Eupraxia coupait du bois pour la cuisine, et se couper la jambe avec une hache. Quand elle portait une brassée de bois haut de l'échelle, elle a marché sur le bord de son vêtement. Elle est tombée, et un éclat tranchant la couper près des yeux. Tous ces malheurs St Eupraxia enduré avec patience, et quand ils lui ont demandé de se reposer, elle ne voulait pas consentir.

       Pour ses efforts, le Seigneur a accordé St Eupraxia un don de miraculeuse. Grâce à sa prière, elle a guéri un enfant sourd et muet infirme, et elle a prononcé un possédé du démon femme d'infirmité. Ils ont commencé à apporter les malades pour les guérir au monastère. La sainte Vierge elle-même humilié d'autant plus, se comptant au moins aussi parmi les sœurs. Avant la mort de saint Eupraxia, l'abbesse eut une vision. La sainte Vierge a été transporté dans un splendide palais, et se tint devant le Trône du Seigneur, entouré par de saints anges. La Vierge Toute-Pure montré St Eupraxia autour de la chambre lumineuse et a dit qu'elle avait fait préparer pour elle, et qu'elle viendrait dans cette habitation au bout de dix jours.

        L'abbesse et les sœurs pleurèrent amèrement, ne voulant pas perdre St Eupraxia. Le saint-même, en apprendre davantage sur la vision, pleurait parce qu'elle n'était pas préparé à la mort. , Elle a demandé à l'abbesse de prier pour que le Seigneur lui accorde un an de plus à la repentance. L'abbesse consolé St Eupraxia et dit que le Seigneur lui accorder Sa grande miséricorde. Soudain St Eupraxia se sentait pas bien, et après avoir rendu malade, elle a vite paisiblement décédé à l'âge de trente ans.

Partager cet article
Repost0

commentaires