Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 avril 2011 4 14 /04 /avril /2011 19:33

    2989834017_1_3_Yyt6Pdcx.jpg     Saints Jean, Serge, Patrick et d'autres ont été tués dans le Monastère de Saint Sava. Au cours du huitième siècle, la région autour de Jérusalem a été soumis à de fréquentes incursions des Sarrasins. Le monastère de St Chariton a été dévastée et tomba en ruine. Deux fois par les Sarrasins essayé de piller la laure de Saint Sava le Sanctifié, mais la Providence de Dieu protégeait le monastère. Les moines auraient pu échapper à ces barbares en allant à Jérusalem, mais ils ont décidé de ne pas abandonner le lieu où ils avaient cherché le salut de tant d'années.

        Le 13 Mars, les sarrasins ont fait irruption dans le Monastère et ont exigés tous les objets de valeur. Les moines leur ont dit qu'il n'y avait rien dans le Monastère, mais une alimentation maigres rations de nourriture et de vieux vêtements. Ensuite, les Sarrasins ont commencé à tirer des flèches sur les moines.

          Treize hommes ont été tués et de nombreux blessés, et des cellules du Monastère ont été incendiées. Les Sarrasins vise également à la torche l'église du monastère, mais de voir une foule de gens dans le lointain, ils prirent cela pour une armée, envoya de Jérusalem. Les Sarrasins ont réussi à s'échapper, emportant le peu qu'ils ont pu piller. Après l'ennemi a fui, le père Thomas, un médecin expérimenté, a commencé à aider ceux qui sont restés en vie.

        Le Grand Thursday 20 Mars les Sarrasins à nouveau descendu sur la Lavra avec une force plus importante et se mit à battre des moines. Les survivants ont été conduits dans l'église, où ils ont été torturé dans le but de les forcer à révéler l'endroit où un trésor pourrait être caché. Le monastère était entouré, pour que personne ne se sauver en fuyant. Les barbares saisi St John, un jeune moine, qui avait pris en charge pour les vagabonds. Ils l'ont battu avec acharnement, puis ils ont coupé les tendons de ses mains et les pieds et l'a traîné sur les pierres de ses pieds, qui a déchiré la peau du dos du martyr.

           Le gardien des navires église, Saint-Serge, a caché les navires de l'église et a tenté de fuir, mais il fut capturé et décapité. Plusieurs des moines ont néanmoins réussi à se cacher à l'extérieur du monastère, dans une grotte, mais ils ont été repérés par une sentinelle sur une colline, et ils ont ordonné à tout le monde à sortir. Intérieur de la grotte St Patrick dit à l'oreille les frères entassés avec lui, «Ne crains pas, je vais aller seul et de rencontrer ma mort. Pendant ce temps, asseyez-vous et priez."

          Les Sarrasins demandé s'il y avait quelqu'un d'autre dans la grotte, et Patrick a dit qu'il était seul. Ils l'ont conduit à la Lavra, où les captifs attendaient leur sort. Les Sarrasins exigé d'eux une rançon de 4.000 pièces d'or et les vases sacrés. Les moines n'ont pas été en mesure de donner une telle rançon. Puis ils les ont conduits dans la grotte de Saint-Sava à l'intérieur des murs du monastère. Ils ont allumé un feu sur lequel ils ont entassé fumier devant l'entrée de la grotte, dans l'espoir d'étouffer les moines avec les fumées toxiques. Dix-huit hommes ont péri dans la grotte, parmi lesquels se trouvaient les saints Jean et Patrick. Les Sarrasins ont continué de torturer ceux qui étaient encore en vie, mais n'a rien d'eux. Enfin, ils ont quitté le monastère.

         Plus tard, dans la nuit du Vendredi Saint, les moines cachés dans les collines retour à la Laure, ils ont pris les corps des Pères assassinés à l'église et enterré là-bas.

        Les barbares qui ont pillé le monastère ont été punis par Dieu. Ils ont été frappés par une maladie soudaine, et ils ont tous péri. Leurs corps ont été dévorés par les bêtes sauvages.

          Les martyrs de Laure Saint-Sava ont commémoré le 16 mai souffert dans le septième siècle, pendant le règne de Héraclius (610-641).

Partager cet article
Repost0

commentaires