Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 octobre 2014 7 12 /10 /octobre /2014 00:06

       Ce saint Nouveau Martyr du Christ est né en Demitsana dans le Péloponnèse. Ses parents étaient Panagiotes et Maria, et il lui a été donné le nom d'Eleuthère dans le Baptême. Eleuthère était le plus jeune de cinq enfants (Les autres étaient George, Christos, John, et Katerina).

        Après des études en Demetsana, Eleuthère et Jean se sont rendus à Constantinople pour s'inscrire à l'Académie patriarcale. Plus tard, ils sont allés à Jassy, en Roumanie où leur père et ses frères étaient dans les affaires. Quelque temps après, Eleuthère a décidé d'aller à Mt. Athos pour devenir Moine. En raison d'une guerre entre la Russie et la Turquie, il a pu se rendre que dans la mesure à Bucarest. Là, il est resté avec le Consul français, puis avec un employé du consul de Russie.

       Eleuthère a commencé à mener une vie de plaisir, en mettant de côté ses pensées du monachisme. Lorsque les hostilités ont cessé, Eleuthère a fait son chemin à Constantinople en compagnie de certains musulmans. Sur le chemin, il se détourna de l'orthodoxie et a embrassé l'Islam. Il a été circoncis et donné le nom Reschid. Bientôt, sa conscience a commencé à le tourmenter pour son refus du Christ. Les autres musulmans ont commencé à remarquer un changement dans son attitude, de sorte qu'ils restreint ses mouvements et gardé un œil sur lui.

        Un jour, Eleuthère a été vu portant une croix, pour que les autres lui a signalé au maître de la maison, Rais Efendi. Le maître favorisée Eleuthère, qui a fait les autres jaloux. Il leur a dit qu'il était encore trop tôt pour Eleuthère de renoncer à toutes ses voies chrétiennes.

        Rais Efendi et sa famille se rendirent à Andrinople, en arrivant un samedi. Metropolitan Cyril, qui devint plus tard patriarche de Constantinople, a été au service de vêpres dans l'une des églises de la ville. Eleuthère semblant d'avoir des lettres pour Metropolitan Cyril, mais il envoyé quelqu'un d'autre de les recevoir. Lorsque Eleuthère dit cet homme qu'il voulait vêtements chrétiens, il est devenu méfiant et le renvoya.

        Retour à Constantinople, Rais Efendi a Eleuthère de riches présents, dans l'espoir de l'influencer de rester un musulman. Eleuthère, cependant, a prié pour que Dieu lui permettre de s'échapper. Il courut à la première occasion, chercher un prêtre du Péloponnèse qui vivait près du Patriarcat. Après avoir raconté son histoire, Eleuthère demanda au prêtre pour l'aider à sortir. Le prêtre a refusé de l'aider, craignant des représailles s'il doit être pris. Il a donné quelques conseils Eleuthère, puis le renvoya.

       Avec l'aide de l'ambassade de Russie, Eleuthère embarqué sur un navire et a navigué à Mt. Athos. À la Grande Lavra Eleuthère a été chrismés et reçu en retour dans l'Église orthodoxe, et est également devenu un moine avec le nom Euthyme.

        Euthyme lire le nouveau MARTYROLOGION de St Nicodème (Juillet 14), et a été inspiré par l'exemple des nouveaux martyrs. Il a ensuite été consommée avec le désir d'effacer son apostasie avec le sang du martyre.

       St Euthyme se rendit à Constantinople avec un moine nommé Grégoire, en arrivant le 19 Mars, 1814 Quelques jours plus tard, le dimanche des Rameaux, il a reçu la sainte communion. Retrait son habit monastique, il s'habilla comme un musulman et se rendit au palais du Grand Vizir, Rusud Pacha. St Euthyme, des palmes à la main, a avoué qu'il était un chrétien orthodoxe, et voulait mourir pour le Christ. Il a dénoncé Mohammed et la religion musulmane, alors piétinés le turban qu'il portait sur ​​sa tête, ce qui a conduit le vizir de croire qu'il était soit ivre ou fou.

        Le vaillant guerrier du Christ a assuré le vizir qu'il était dans son bon sens, et n'était pas ivre. Euthyme a été jeté dans une cellule sombre et lié de chaînes. Après une heure ou deux, ils l'emmenèrent à nouveau. Avec la flatterie et les promesses de richesse, le vizir a tenté de convaincre Euthyme pour revenir à la foi musulmane. Le saint hardiment déclaré que l'islam était une religion basée sur des fables et des mensonges, et qu'il ne nie pas encore le Christ, même s'il devait être torturé et tué.

        Le grand vizir a ordonné le saint d'être battu et renvoyé en prison. Après trois heures, St Euthyme a été portée devant Rusud Pacha, qui lui dit: "Avez-vous reconsidéré, ou restez-vous têtu?"

       Euthyme a répondu: «Il n'y a qu'une seule vraie foi, celle des chrétiens orthodoxes. Comment puis-je croire en votre faux prophète Mohammed? "

        Maintenant, le vizir se rendit compte qu'il ne serait jamais convaincre Euthyme à revenir à l'islam, alors il lui a ordonné d'être mis à mort par l'épée. Quand le bourreau a tenté de lier les mains du saint-il dit, «Je suis venu ici volontairement, il n'y a donc pas besoin de lier mon hands.Allow moi pour répondre à ma mort non liée."

       St Euthyme a été autorisé à marcher vers le lieu de l'exécution non lié. Il est allé joyeusement et sans peur, tenant une croix dans sa main droite, et des palmes dans sa gauche. Quand ils sont arrivés sur le site, Euthyme face à l'est et se mit à prier. Il a remercié Dieu de lui avoir fait digne du martyre par amour pour Lui. Il a également prié pour sa famille et ses amis, en demandant à Dieu d'accorder à tous leurs pétitions qui sont le salut.

        Puis St Euthyme embrassa la croix qu'il tenait, puis se mit à genoux et se pencha son cou. Le bourreau a porté un coup féroce avec l'épée, mais cela ne l'a pas décapiter. Il a de nouveau frappé, et n'a pas réussi à le tuer. Enfin, il a pris un couteau et a tranché la gorge du martyr.

       St Euthyme a été tué vers midi le 22 Mars, 1814 à Constantinople, faisant ainsi une place dans le royaume céleste où il glorifie la sainte, consubstantielle, et la vie de création Trinité, le Père, le Fils et le Saint-Esprit, aux siècles des siècles.

La tête de St Euthyme est dans le monastère de Saint-Panteleimon sur le mont Athos.

Partager cet article
Repost0

commentaires