Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2015 1 02 /02 /février /2015 17:37

  0718valentina-pambo-emilian.jpg     Le Saint-Martyr Emilien, qui était un Slave, a souffert pour le Christ sous le règne de l'Empereur Julien l'Apostat (361-363). Julien voulait restaurer le culte des dieux païens dans tout l'empire Romain, et il a publié un édit, selon lequel tous les chrétiens qui ont échoué à honorer les dieux païens serait sujet à la mort.

       St Emilien vivait dans la ville thrace de Dorostolum sur les rives de la rivière Dunaj (Danube). L'édit impérial a été lu à la place de la ville, mais les gens de Dorostolum ont déclaré qu'il n'y avait pas de chrétiens dans la ville.

       St Emilien était un esclave d'un idolâtre cruel et fanatique, et était un Chrétien secret. Certaines sources affirment qu'il était le fils d'un Officier Local nommé Sabbatianus. Lorsque le père a appris qu'Emilien croit en Christ, il était si furieux qu'il a insulté avec des mots vulgaires et l'avait fouetté. Il a souligné qu'il ne pouvait attendre que les choses pires encore lui arrive s'il restait un Chrétien.

       Au lieu de se laisser intimider par ces menaces, la Foi de St Emilien dans le Christ a été renforcée. Le lendemain, il est allé dans un temple païen et a brisé les statues avec un marteau.

       Une foule en colère a commencé à battre un certain Christian, qui passait par là. Puis St Emilien a crié haut et fort qu'ils ne devraient pas nuire à l'Homme innocent, puisque lui-même était celui qui avait endommagé le temple païen.

       Le saint a été saisi et amené à Capitolinus le Gouverneur de jugement. En dépit de nouvelles menaces, St Emilien n'a pas renié le Christ. :

"Il est mon Seigneur, et je ne sera jamais le renier," se est exclamé le martyr. Le gouverneur a ordonné que St Emilian être battu sans pitié, et ensuite à être brûlé vif. Il ne périt pas quand il a été jeté dans le feu, mais les flammes au lieu consommé la plupart des païens qui se tenaient à propos. Lorsque le feu se était éteint, St Emilian se coucha sur les braises mourantes, et rendit son âme au Seigneur. La femme de la règle païenne était aussi un chrétien secrète, et elle ramassa les reliques du saint et les a enterrés. Par la suite, une église dédiée au saint martyr Emilian a été construit à Constantinople, où ses reliques ont été transférées.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article

commentaires