Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 00:52

  pieuvre.gif      La politique actuelle et cela depuis deux cents ans, consiste et  Napoléon lui-même le disait du code civil, à détruire tout ce qui de près ou de loin ne dépend pas de l'Etat. Toute la politique étatique est fondée sur la destruction des corps intermédiaires(entre l'Etat et l'individu), ainsi que les métiers pouvant avoir une certaine indépendance. C’est ainsi qu'aucune politique familiale ne sera faîte, voir même la recherche par divers moyens à l'anéantissement de celle-ci. Anti-natalisme, pressions fiscales, aides réduites obligeant la mère au travail, logements difficiles créant la promiscuité et la séparation d'avec les vieilles générations. Aucun avantage pour l'accession à la propriété permettant aux parents d'assurer l'avenir de leurs enfants, voilà le triste lot d'aujourd’hui. A côté de cela, destruction systématique de la paysannerie, de la pêche, de l'artisanat et du petit commerce(lois, fiscalité...). Tout cela pratiqué évidemment à mot couvert, dans une hypocrisie totale et quelquefois même par des gens se réclamant, la main sur le coeur,les défenseurs de ces communautés. La justice condamnera avec beaucoup plus de dureté, la mère de famille n'ayant pas réglé sa redevance de télévision qu'un malfrat quelconque, voir même les responsables assassins du sang contaminé. C’est aussi bon pour les PME, les paysans et les commerçants menacés continuellement dans leurs existences pour le plus grand profit des trusts et des financiers, souvent apatrides. Les professions étouffent dans un carcan de fer, contrôlés, étiquetés, administrés, fiscalisés, amendés, noyautés, enrégimentés, écrasés, confisqués, endettés et finalement révoltés, fusillés, enfermés, parfois suicidés...

Frédéric Winkler

Partager cet article
Repost0

commentaires