Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 21:56

Athènes, 5 avril

 

  186397315.jpg       L'approche allemande de la crise grecque est "raciste", a déclaré lundi le vice-premier ministre grec Théodoros Pangalos dans une interview au quotidien portugais Jornal de Negocios.

      "Certains pays, tels que l'Allemagne, par exemple, ont choisi une approche moralisatrice de notre problème. Les Grecs ont des problèmes. Pourquoi ont-ils des problèmes?
Parce qu'ils ne travaillent pas suffisamment. Pourquoi donc? Parce qu'ils bénéficient d'un bon climat, aiment la musique et sont portés sur la boisson, et, à la différence des Allemands, ils ne sont pas sérieux", a dit le chef adjoint du gouvernement grec.

Selon M.Pangalos, "c'est une approche moralisatrice, voire raciste, qui n'a rien à voir avec la réalité".

Et d'ajouter que depuis ces dernières années, la productivité de l'économie grecque avait augmenté de 15%.

          Ce n'est pas la première charge du vice-premier ministre grec contre l'Allemagne. M.Pangalos avait auparavant déclaré que Berlin n'avait pas versé à la Grèce les réparations pour l'occupation pendant la Seconde Guerre mondiale, et que l'Allemagne permettait à ses banques de "spéculer contre les obligations grecques".

           L'Union européenne a promis à la Grèce de l'aider à régler son problème de la dette si elle n'arrivait pas à la refinancer. Mais ces derniers mois, la tension monte entre Athènes et Berlin qui se montre intransigeant face aux difficultés économiques de la Grèce.

Partager cet article
Repost0

commentaires