Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 avril 2011 2 26 /04 /avril /2011 19:17

Moscou, 12 avril

 

   186453669.jpg      Le procureur général de Pologne Andrzej Seremet a déclaré lundi que rien n'indiquait pour le moment que le pilote de l'avion présidentiel ait subi des pressions pour atterrir malgré le mauvais temps, rapportent des médias internationaux.

"En l'état actuel de l'enquête, il n'y a pas d'informations en ce sens", a-t-il déclaré devant les journalistes.

        Certains médias ont évoqué auparavant des hypothèses selon lesquelles une des causes possibles de l'accident seraient des pressions exercées sur les pilotes pour qu'ils atterrissent coûte que coûte, afin que la délégation officielle arrive à temps pour les cérémonies de commémoration à Katyn et ce, bien que les aiguilleurs du ciel leur auraient bien recommandé de partir pour un aérodrome de réserve à cause d'un brouillard trop épais.

       Samedi 10 avril au matin, un Tu-154 avec 96 personnes à bord dont le président polonais Lech Kaczynski, son épouse et de nombreux représentants haut placés de l'Etat polonais s'est écrasé à l'approche de l'aéroport de Smolensk sans laisser de survivants.

         La délégation polonaise se rendait aux cérémonies du 70e anniversaire du massacre de plus de 20.000 officiers, policiers et civils polonais, exécutés à Katyn, près de Smolensk, et en d'autres lieux par le NKVD, la police politique soviétique.

          L'URSS a longtemps affirmé que le massacre était l'œuvre de l'occupant nazi. Ce thème a porté atteinte aux relations russo-polonaises, Varsovie exigeant que les archives russes concernant le crime soient déclassifiées.

Partager cet article
Repost0

commentaires