Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 18:24

   thumb.small.20051219 OBS93483     Ce n’est pas une guerre de chiffres, mais une guerre tout court, à laquelle deux France se livrent. Entre les manifestants du 13 janvier – la manif’ pour tous – et ceux du 27, il y a plus qu’un désaccord, il y a une marche de plus dans une lutte à mort commencée il y a bien longtemps.

11 septembre

         On connaît précisément la date de la coupure de la France en deux. C’est le 11 septembre… 1789. Ce jour-là, les députés doivent voter pour ou contre le droit de veto accordé à Louis XVI. Spontanément, ceux qui étaient contre se sont placés à gauche du président de séance, et ceux qui étaient pour, à droite.

Ce qui divise la France aujourd’hui sur la dénaturation du mariage est philosophiquement une réplique exacte de cette fracture-là.

Deux France, face à face

       D’un côté, la France qui considère que les lois procèdent d’un ordre naturel – ou divin – que la société est bonne lorsque l’ordre n’est pas fondé sur un empilage de désirs ou de caprices personnels mais sur un Bien commun hérité d’une vérité non relative.
C’est ce qu’on appelle la Droite.

De l’autre, une masse qui dit que le Bien évolue avec le temps, selon les besoins de mes désirs, de mes envies, et que rien n’est supérieur aux choix des Hommes, qu’ils n’ont à répondre de leurs choix et de leurs lois qu’à l’Histoire, qu’à l’humanité.
C’est ce qu’on appelle la Gauche.

Partager cet article
Repost0

commentaires