Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 juin 2013 7 30 /06 /juin /2013 20:43

Varsovie, 15 septembre

 

187440385.jpg        Il serait déraisonnable de porter atteinte aux relations russo-polonaises en mettant un accent excessif sur la question tchétchène, a annoncé mercredi lors d'une conférence de presse le premier ministre polonais, Donald Tusk.

"J'ai parfois affaire à des hommes politiques qui voudraient gâcher les relations russo-polonaises par l'accentuation excessive de la question tchétchène. A mon avis, c'est déraisonnable", a indiqué M. Tusk.

Du  16 au 18 septembre prochains, la Pologne accueillera le Congrès mondial du peuple tchétchène organisé sur l'initiative du "gouvernement" séparatiste de la République tchétchène d'Itchkérie. L'événement qui se déroulera dans une banlieue de Varsovie accueillera probablement l'émissaire des séparatistes Akhmed Zakaïev qui fait l'objet d'un mandat d'arrêt international pour son implication dans des activités terroristes en Russie. 

"La diaspora tchétchène comprend des hommes politiques qui nous compliquent parfois la tâche", a souligné le premier ministre avant d'ajouter que "Varsovie n'adopterait aucune décision radicale".

Donald Tusk a conseillé de faire preuve de retenue et de bon sens.

Le séparatiste Zakaïev réside depuis 2003 en Grande Bretagne où il a obtenu l'asile politique. Le Bureau russe d'Interpol ne cesse de réclamer à Londres son l'extradition.

La nouvelle relative à un possible déplacement de Zakaïev en Pologne a provoqué un tollé en Russie.

Varsovie n'a pas émis de mandat d'arrêt national contre l'émissaire tchétchène, mais a promis que ce dernier serait arrêté en cas de sa visite en Pologne conformément au mandat international en vigueur.

Partager cet article
Repost0

commentaires