Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 septembre 2013 7 15 /09 /septembre /2013 20:08

Paris, 24 septembre

 

  Elise, la fille du Français Jean-Michel André et de la Russe Irina Belenkaïa      Le Tribunal de grande instance de Tarascon (Bouches-du-Rhône) statuera le 22 octobre sur l'affaire du Français Jean-Michel André accusé par son ex-épouse, la Russe Irina Belenkaïa, de l'empêcher de voir leur fille Elise (4 ans), a annoncé à RIA Novosti un porte-parole du TGI.

"Le juge rendra sa décision le 22 octobre", a-t-il déclaré.

Mme Belenkaïa accuse son ex-mari M.André de l'avoir empêchée, d'avril à août 2010, de voir sa fille, conformément à la décision rendue antérieurement par un juge aux affaires familiales de Tarascon.

L'histoire de cet ancien couple russo-français a défrayé la chronique dans les deux pays au printemps 2009. Les époux s'étant séparés deux ans après la naissance d'Elise, la mère a emmené sa fille à Moscou en 2007. L'année suivante, le père s'est rendu dans la capitale russe pour enlever Elise et la faire sortir de Russie. Enfin, en mars 2009, la fillette a de nouveau été kidnappée, cette fois à Arles, par deux hommes et une femme. M.André a accusé son ex-épouse d'avoir participé au rapt. Le même mois, Irina Belenkaïa a été arrêtée en Hongrie en compagnie de sa fille, et Elise a regagné la France avec son père.

En juin 2009, le TGI de Tarascon a autorisé la mère à voir sa fille trois fois par mois en l'absence de M.André.

Mme Belenkaïa vit actuellement en Provence où elle est logée par le consulat de Russie à Nice. Selon son avocat Me Bruno Rebstock, sa situation personnelle est bloquée: soit elle rentre en Russie et abandonne définitivement Elise, soit elle continue d'exercer son droit de visite, mais ne pourra exercer aucune activité professionnelle.

Partager cet article
Repost0

commentaires